Célébration du 11-decembre 2023 à Bobo:Des récipiendaires apprécient leurs médailles « made in Burkina »

La région des Hauts Bassins, a commémoré le 63e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso dans la sobriété à Bobo-Dioulasso. Discours du gouverneur, Mamita Konaté, et décorations de 151 personnes avec des médailles « made in Burkina Faso », ont été les temps forts de cette célébration. Quelques récipiendaires apprécient leurs médailles fièrement arborées qui ont été confectionnées au Burkina Faso.

N’Golo Barro : « une très belle initiative ».

C’est une très belle initiative que les médailles soient entièrement fabriquées au Burkina Faso. C’est  vraiment une fierté et cela prouve que nous sommes en train de nous départir de tous ces éléments qui pesaient sur nous. Cela va dans le sens de notre indépendance vis à vis de tout  ce qui vient de l’extérieur.

 

Ibrahim Sanou : « Nous sommes très fiers »

C’est une fierté pour nous de pouvoir confectionner nous-mêmes nos médailles. Cette confection par nos propres artisans cadre parfaitement avec la politique du  consommer burkinabè. Nous sommes très fiers de cela.

 

Souleymane Sanou : « Nous gagnons en terme de coût »

La fabrication des médailles au Burkina Faso est une décision très salutaire. En termes de coût, cela nous revient moins cher par rapport au spécimen qui nous venait de l’extérieur. Aussi, cela  permet de valoriser nos artisans. C’est en même temps une invite à produire ce que nous consommons. De plus nous sommes sûrs de ne pas avoir des ruptures et nous gagnons en termes de coût.

 

Abdoualye Ouédraogo : « Ce sont les Burkinabè qui sont valorisés »

 

C’est un sentiment de joie de porter cette médaille entièrement fabriquée au Burkina Faso. Tout est fait localement et ce sont les Burkinabè qui sont valorisés. Je suis vraiment ravi de cette décision.

 

Crépin Somda : « Nos artisans ont démontré qu’ils ont la capacité de le faire ». (D

La fabrication des médailles au Burkina Faso, et par les Burkinabè est une très belle initiative, et s’inscrit dans le cadre de la promotion du   consommons local. Nos artisans ont démontré qu’ils ont la capacité de le faire. Cela est à l’actif des artisans et des autorités qui ont œuvré à ce qu’il ait des médailles de qualité. Je suis vraiment ravi.

 

 

 

Amadou Bamba : « Cela nous a été dit depuis 1984 par le capitaine Thomas Sankara »

C’est une fierté de porter cette médaille  en ce moment solennel car comme l’a dit le président du Faso, nous devons produire ce que nous consommons. Cela nous a été dit depuis 1984 par le capitaine Thomas Sankara. Et porter cette médaille dans ce sens-là est une fierté et c’est un honneur pour le Burkina Faso et pour nous qui participons à la construction de ce pays.

 

Ibrahim Davou : « Nous encourageons les autorités à franchir d’autres pas »

C’est une preuve de souveraineté affirmée. Nous encourageons les autorités de ce pays à aller dans ce sens et à franchir d’autres pas.

 

Irisso Belem : « On ne peut pas demander à l’extérieur de faire notre bonheur »

 

Ça y va de soi. C’est normal. On ne peut pas toujours demander à l’extérieur de faire notre bonheur. Je suis parfaitement d’accord avec cette décision. Celui qui a fait cette proposition mérite même d’être décoré parce qu’il a fait un travail formidable.

 

Propos recueillis par Adaman DRABO

Fatima Farida  YEO

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!