BURKINA-MOUHOUN-ASSOCIATION-CONTRIBUTION

Mouhoun/Effort de paix : L’Association Déli Fara Mandi offre 200 mille F CFA

Dédougou, (AIB)-A l’occasion de son 10e anniversaire célébré le samedi 11 mai 2024 dans la cité de Bankuy, l’Association Déli Fara Mandi des femmes de Dédougou, a mobilisé la somme de 200 mille F CFA pour contribuer à l’effort de paix.

L’Association Déli Fara Mandi des femmes de Dédougou a dix ans d’existence.

Afin de marquer cet événement, elle a initié 48 heures sous le thème : « Osons la solidarité pour promouvoir la paix », avec pour objectif de contribuer à la préservation de la cohésion sociale à travers le renforcement de la solidarité entre populations hôtes et Personnes déplacées internes (PDI).

Aussi, cette commémoration a été l’occasion pour les membres de l’association de contribuer symboliquement à l’effort de paix avec une enveloppe de 200 milles F CFA.

Pendant les 48 heures, plusieurs activités de sensibilisation ont été menées au profit des membres de l’association.

Avec le soutien de la direction régionale en charge des droits humains, une causerie débat a été organisée sur le thème : « contribution des femmes à la promotion de la cohésion sociale et la paix ».

Pour la présidente, Nadège Drabo, cette célébration est une marque de reconnaissance pour les actions passées, mais aussi une opportunité de renforcer l’engagement en faveur de la préservation de la cohésion sociale et de la paix dans la Boucle du Mouhoun.

« Depuis une décennie, l’association s’est efforcée de promouvoir la solidarité entre les populations hôtes et les personnes déplacées internes », a-t-elle rappelé.

Elle a dit sa fierté de constater que leurs efforts ont porté leurs fruits. « Grâce à notre travail acharné et à la générosité de nos membres et de nos partenaires, nous avons pu apporter une lueur d’espoir à ceux qui en avaient besoin », a-t-elle illustré.

Quant à la marraine,  Adjara Kientéga, secrétaire générale de la région, elle a encouragé les membres de l’association pour la « noble » mission.

« Les mouvements de populations, qu’ils soient causés par des conflits, des catastrophes naturelles ou d’autres circonstances, peuvent entraîner des tensions et des divisions. C’est pourquoi il est important d’avoir des organisations telles que Deli Fara Mandi, qui s’efforcent de rassembler les communautés et de favoriser la compréhension mutuelle », a-t-elle dit.

Elle a invité les acteurs locaux, les décideurs politiques, les entreprises et les citoyens à soutenir l’Association Deli Fara Mandi dans ses efforts.

C’est en mars 2013 qu’un groupe de femmes a mis sur pied une association dénommée Déli Fara Mandi qui intervient dans le domaine de l’autonomisation économique des femmes, de la promotion de la bonne entente, la solidarité et la cohésion sociale.

Agence d’information du Burkina

SB/hb/yo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!