Médias-Agence-Economie-Avenir

L’Arabie saoudite organise une table ronde du rôle des agences de presses sur l’avenir économique du monde

 

Ouagadougou, 15 fev. 2024 (AIB/ANP) – L’Agence de presse des Émirats (WAM) a organisé, en marge du sommet mondial des gouvernements 2024 une table ronde sur le thème «le Rôle central des agences de presse et Façonner les histoires économiques pour l’avenir»

Cette table ronde vise à mettre l’accent sur le rôle des agences de presse dans le soutien des économies futures, la diffusion de concepts économiques innovants, ainsi que la volonté des agences de presse de faire face aux secteurs économiques émergents, le renforcement du rôle des compétences médiatiques dans le journalisme économique futur, ainsi que le rôle important des partenariats médiatiques entre les agences de presse pour échanger des expériences et des formations afin d’améliorer l’expertise et les capacités des jeunes compétences médiatiques.

A cette occasion, Mohammed Jalal Al Raisi, directeur général de l’Agence de presse des Émirats (WAM), a souligné le rôle clé des agences de presse dans la promotion des concepts d’économies futures et leur diffusion efficace auprès du public, soulignant que le secteur des médias connaît un développement remarquable en ligne avec le développement technologique dont le monde est témoin avec la présence de nouvelles technologies dans le travail médiatique telles que l’intelligence artificielle et la révolution des données et de l’information qui façonnent l’avenir des médias économiques.

Al Raisi a déclaré que la table ronde a mis en évidence 4 questions clés, notamment l’importance de communiquer avec les nouveaux secteurs économiques, les défis et les opportunités offerts par ces secteurs, ainsi que les moyens de promouvoir le journalisme économique, et l’importance de renforcer les partenariats stratégiques entre les agences de presse et les différents médias.

Il a expliqué que la table ronde a abouti à plusieurs recommandations, représentées par la nécessité de former et de qualifier les travailleurs des agences de presse et des institutions médiatiques à travers la conclusion de partenariats avec des institutions gouvernementales et privées concernées par les affaires économiques afin de former les professionnels des médias sur la façon de traiter

les données et les informations liées aux nouvelles économies. Y compris l’économie verte, les monnaies numériques et l’intelligence artificielle.

Pour sa part, Mohammed Al-Yami, directeur général de l’Union des agences de presse de l’Organisation de la coopération islamique (UNA), a souligné le rôle de premier plan des agences de presse dans la gestion des nouvelles économies malgré les défis environnants, soulignant la nécessité de suivre le rythme des transformations et des changements qui ont lieu dans le domaine des médias à l’heure actuelle et de s’adapter aux nouveaux développements technologiques.

Quant à M. Farid Ayyar, Secrétaire général de l’Union des agences de presse arabes, il a souligné que les agences de presse jouent un rôle de premier plan dans la formation de l’opinion publique capable de comprendre les tendances économiques, soulignant que la majorité des agences internationales disposent de départements économiques spécialisés qui diffusent des nouvelles, des informations et des rapports économiques d’intérêt pour l’opinion publique.

Grégoire Nagaka, directeur général de l’Union africaine de radio-télévision (UAR), a pour sa part insisté sur la nécessité de vérifier les capacités actuelles des agences de presse et leur volonté

de couvrir et d’interagir avec des secteurs économiques émergents tels que l’énergie verte, les crypto-monnaies et les industries axées sur l’Intelligence Artificielle (IA).

Prenant la parole au cours de cette table ronde, Adrian Wells, PDG du réseau d’information européen INEX, a relevé l’intérêt croissant pour les économies nouvelles et futures, Sana Ali, directrice générale de Pakistan International Press (PPI), a, elle aussi, souligné l’importance des efforts de collaboration entre les agences de presse, les institutions gouvernementales et les entités économiques et leur impact potentiel sur le soutien et la promotion des économies futures, et en fin, Elena Savova, directrice adjointe du bureau de l’information économique à l’Agence de presse bulgare (BTA), a insisté, quant à elle, sur la nécessité de préparer les compétences médiatiques à travailler dans le journalisme économique en mettant l’accent sur les tendances et les innovations futures.

La rencontre s’est déroulée en présence d’un groupe de responsables et de directeurs d’agences de presse de la région arabe, d’Europe, d’Asie, d’Afrique et de l’Organisation de la coopération islamique, rapporte l’union des agences de presse de l’OCI (UNA).

Agence d’Information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!