Union-Africaine-Sommet-Présidence

 

Union africaine : Le président de la RDC Félix Tshisekedi élu nouveau président

Ouagadougou, 6 févr. 2021 (AIB) – Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Antoine Tshisekedi a été élu ce samedi, président de l’Union africaine (UA) par ses pairs en remplacement du président sud-africain Cyril Ramaphosa.

                                                                   

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix-Antoine Tshisekedi, a officiellement pris la présidence de l’Union africaine (UA) ce samedi, au cours de la 34e session ordinaire de la Conférence de l’UA.

Sa mandature a pour thème principal «Arts, Culture et patrimoine : levier pour l’édification de l’Afrique que nous voulons».

Dans son discours, il a remercié son prédécesseur le président Cyril Ramaphosa qui, «dans des conditions difficiles dues à la pandémie, a su mobiliser les efforts de tous les pays du continent et des partenaires pour y faire face».

Felix-Antoine Tshisekedi a rappelé les défis majeurs auxquels fait face le continent. «Notre continent est en proie à un défi majeur, celui de faire taire les armes», a-t-il indiqué.

Selon Felix-Antoine Tshisekedi, «dans la région sahélo-sahélienne, les filles et fils de l’Afrique tombent chaque jour sous la barbarie du terrorisme».

En République Centrafricaine, il a affirmé que «la paix et la stabilité des institutions élues sont mises à rude épreuve par des rebellions et des groupes armés».

Dans la partie Est de son pays, la RDC, il a rappelé que «l’insécurité (est) causée par des groupes armés locaux et des mouvements terroristes étrangers notamment les ADF-MTN».

«Il en est de même de l’Afrique australe, réputée pour sa stabilité et son pacifisme, où le terrorisme est en train de sévir dans la partie Nord du Mozambique», a-t-il affirmé.

Le nouveau président de l’UA a également évoqué des défis liés au développement industriel des différents États notamment la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (Zlec).

La Zlec est entrée en vigueur le vendredi 1er janvier dernier. Elle vise à rassembler 1,3 milliard de personnes au sein d’un bloc pesant 3 400 milliards de dollars.

Pour Felix-Antoine Tshisekedi, la Zlec «représente (certes) un acte d’indépendance économique mais il existe des défis certains au regard des disparités dans le développement industriel de nos différents pays».

La 34e session ordinaire de la Conférence de l’UA se tient sur deux jours, samedi et dimanche. Elle sera marquée par la reconduction du diplomate tchadien Moussa Faki Mahamat, au poste de président de la Commission de l’UA.

Seul le président élu de l’UA Felix-Antoine Tshisekedi et son prédécesseur Cyril Ramaphosa ont fait le déplacement d’Addis Abéba (siège de l’UA), capitale de l’Ethiopie pour prendre part au sommet, à cause de la maladie à coronavirus (Covid-19).

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a pris part depuis Ouagadougou au sommet par visio-conférence, de même que l’ensemble de ses pairs, chacun dans son pays.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata/ak

 

Source : alwihdainfo.com

Photo : alwihdainfo.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!