BURKINA-KOURITTENGA-ENFANT-PARRAINAGE-JOURNEE

Kourittenga : La journée de l’enfant parrainé célébrée dans la commune de Tensobtenga

Koupéla, (AIB)- La Haut-commissaire de la province du Kourittenga, Aissata Angélina Traoré, a présidé, le mardi 14 mai 2024, dans la commune de Tensobtenga, province du Kourittenga, la journée de l’enfant parrainé édition 2024, de l’ONG Plan International Burkina Faso, bureau du Centre-Est, sous le thème : « Parrainer un enfant, c’est contribuer au développement de sa communauté». 

La cérémonie s’est déroulée le mardi 14 mai 2024, dans la commune de Tensobtenga, en présence des différents corps constitués de la province et la population de ladite commune.

Renforcer le contact et les liens avec les enfants parrainés, leurs familles et leurs communautés en vue de les sensibiliser sur les thématiques de parrainage ou programmes y compris l’importance de l’éducation, est l’objectif de la journée.

C’est également de permettre aux communautés à travers les échanges de mieux percevoir le type de parrainage de Plan International et ses retombés dans la vie des enfants et de minimiser surtout la confusion qui tourne autour.

La Haut-commissaire de la province du Kourittenga, Aissata Angélina Traoré, a salué l’initiative de Plan International et de ses différents programmes qu’il mène au bonheur des populations.

Elle a réaffirmé l’engagement de l’administration à soutenir de telle initiative.

Mme Traoré a par ailleurs rassuré la population de la crédibilité du parrainage ou des programmes de Plan International et a invité l’ensemble des acteurs  des communes bénéficiaires à saisir ce genre d’opportunités lorsqu’elles se présentent.

« Le parrainage est un peu le fondement de l’organisation et c’est grâce à ce parrainage que nous arrivons à mobiliser les fonds et à pouvoir réaliser des projets au profit des populations. Ainsi il fallait un tel cadre, échanger avec les communautés afin de leurs susciter une prise de conscience sur l’importance du parrainage pour Plan », a laissé entendre Paul Doyigbé, le chargé du programme de Plan Koupéla.

Pour lui, c’était aussi de les faire prendre conscience que l’éducation des enfants est d’une grande importance pour leur autonomisation dans l’avenir.

Le Préfet, par ailleurs Président de la délégation spéciale de la commune de Tensobtenga, Frédéric Kiemdé, a traduit toute sa reconnaissance à l’endroit de Plan International Bureau du Centre-Est, basé à Koupéla pour ses  œuvres dans sa commune.

« Nous avons senti à un moment donné la réticence de certains parents pour la prise de vue entrant dans le cadre du parrainage de Plan International envers leurs enfants d’autant plus que cela est très important dans le système de parrainage », a-t-il indiqué.

Pour M. Kiemdé, le message clair sur le parrainage a été passé ce jour-là et vu que tous les acteurs au développement de la commune étaient présents, ils vont continuer à sensibiliser pour une meilleure compréhension sur le  système de parrainage et le programme de Plan International dans les communautés.

207 enfants dont  164 filles sont dans le parrainage de Plan International Bureau du Centre-Est dans la commune de Tensobtenga.

Agence d’information du Burkina

AWS/hb/yo

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!