Burkina-Revue-Presse

Evaluation des membres du gouvernement, décret de dénonciation des faits de corruption et sport en couverture des journaux

Ouagadougou, 19 mars 2024 (AIB)-Les quotidiens de ce lundi font écho de la réaction des burkinabè sur le choix du sélectionneur Brama Traoré pour les matchs amicaux, celle des leaders politiques et d’OSC en ce qui concerne le décret qui fixe les conditions de dénonciation des faits de corruption sans oublier l’évaluation des ministères.

« Evaluation des membres du gouvernement : un taux d’exécution physique global de 84,31% pour six ministres », titre à sa Une, le journal public Sidwaya.

Le journal informe que hier lundi, six ministres ont validé la mise en œuvre de leur contrat d’objectifs par le Premier ministre, Apolinaire Joachimson Kyélem de Tambéla.

Selon le quotidien d’Etat, il s’agit des ministères en charge de la Communication, en charge de la Transition digitale, celui en charge de la Coopération et les ministres en charge de la Défense, en charge des Mines et enfin celui en charge de l’Education.

Le journal rapporte que respectivement ces ministères ont atteint un taux d’exécution physique de 95,2%, 90%, 82,5%, 74% et 75,74%.

Il ajoute que selon le ministre en charge de l’Education, jean Sosthène Dingara, son département a enregistré au cours de l’année 2023, une légère baisse de la scolarisation inhérente à la situation sécuritaire.

Dans un autre registre, L’Observateur Paalga affiche à sa Une : « Décret dénonciation des faits de corruption dans l’administration : Des leaders politiques et d’OSC saluent un texte « aux intentions louables ».

Le doyen des quotidiens privés écrit que le Chef de l’Etat a pris le 14 mars dernier, un décret fixant les conditions et modalités de la dénonciation des faits de corruption et des infractions assimilées, des mauvaises pratiques dans les administrations publiques ainsi que les récompenses y afférentes.

Interrogés par le même journal sur ce sujet, certains leaders politiques et acteurs des sociétés civiles saluent ces nouveaux textes tandis que d’autres mettent en garde quant à une mauvaise application de ses dispositions.

Sous un autre angle, le quotidien Le Pays affiche à sa Une la réaction d’acteurs du football sur la première liste du sélectionneur des Etalons.

Le journal privé a interrogé ce lundi des journalistes sportifs, des observateurs du football et des supporters des Etalons sur le choix du sectionneur des Etalons Brama Traoré pour disputer les deux matchs amicaux du 22 et du 26 mars prochain.

Parmi les personnes interrogées par Le Pays, on note entre autres, le journaliste sportif Luc Pagbelguem qui dit apprécier le clin d’œil fait aux joueurs locaux, tandis que pour le supporter Aboubacar Konaté, l’entraineur prend des risques.

A le lire, pour Sidlawendé Drissa Guiatin, doctorant en sociolinguistique, cette liste est satisfaisant car être en équipe nationale ne doit pas être d’office un acquis mais une lutte méritée d’être sélectionné à chaque regroupement.

Agence d’information du Burkina

AMZ/hb/yo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!