SPORTS-BFA-CENTRE-SANTE-INAUGURATION

Burkina : Le premier Centre national médico-sportif de la sous-région inauguré

Ouagadougou, 28 avril 2022 (AIB)-Le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi Abdoul Wahabou Drabo a inauguré jeudi à Ouagadougou, le premier Centre national médico-sportif de la sous-région, a constaté un journaliste de l’AIB.

« Aujourd’hui, nous venons de procéder à l’inauguration du Centre national médico sportif. C’est un centre très moderne, une première du genre dans la sous-région qui fait la fierté du Burkina Faso », a déclaré  le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi Abdoul Wabou Drabo.

Selon lui, le centre œuvre à la promotion de la médecine du sport, de la lutte contre le dopage et la lutte contre les pratiques interdites dans le sport.

Les Etalons cadets ici dans la salle d’ergothérapie pour leur test d’avant compétition

Le ministre Drabo a indiqué que toutes les dispositions sont prises pour que ce centre soit équipé à la hauteur des attentes des utilisateurs.

« Le Centre que nous inaugurons ce jour a été construit et équipé sur les ressources allouées par l’Etat burkinabé avec un investissement total de plus de 661 261 467 FCFA » a-t-il laissé entendre.

Il a, en outre encouragé tous les utilisateurs, les sportifs et l’équipe dirigeante du centre à prendre soin des équipements et de l’infrastructure afin que cela soit profitable à la nation entière.

« On a du tout pour prendre en charge nos sportifs », a affirmé le directeur général du Centre national médico-sportif Dr. Séré Ibrahim.

Le ministre des sports coupant le ruban pour l’inauguration du Centre médico-sportif

A l’en croire, le Centre dispose entre autres des médecins de sports, des traumatologues, des cardiologues, des nutritionnistes.

Dr. Séré a également ajouté que le Centre a des appareils permettant de faire une exploration cardiaque pour voir si un athlète est apte à pratiquer le sport.

Il a, par ailleurs signifié que « le Centre n’est pas seulement réservé aux sportifs. Nous l’ouvrons à la population parce qu’il y a le sport professionnel et également le sport amateur que nous prenons en charge ».

« Nous essayons de faire la promotion des activités physiques et sportives. Nous essayons de prendre en charge les personnes vivant avec un handicap et des maladies chroniques pour leur montrer quel type d’activité physique leur est approprié » a poursuivi le directeur général du Centre.

Le projet de départ en 2017, était la construction d’une direction de la médecine sportive qui s’est transformée en la construction du Centre national médico-sportif qui a commencé en 2019.

Agence d’information du Burkina

HO-AS/wis 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!