BURKINA-KOURITTENGA-JOURNEE-COUTUMES

 Kourittenga : Le Naaba Zombwobgo de Andemtenga célèbre la journée des coutumes et traditions avec sa communauté

Koupéla, (AIB)- Le Naaba Zombwobgo de Andemtenga, dans la province du Kourittenga, a célébré la journée des coutumes et traditions, le mercredi 15 mai 2024, par des échanges sur l’histoire et les valeurs fondamentales de Andemtenga, ainsi que des prières pour la paix et le vivre-ensemble dans le pays.

La journée du 15 mai 2024 a débuté par une rencontre à l’école ‘’A’’ de la commune, où les élèves ont appris l’histoire et les valeurs culturelles de leur village, sous le guide de sa Majesté le Naaba Zombwobgo.

Il a souligné l’importance de préserver les valeurs ancestrales, en premier lieu du respect des aînés qui est, selon lui, un pilier fondamental de la culture.

« Nous avons réuni les élèves pour échanger avec eux de la tradition. A notre arrivée, j’ai demandé à ce que les enfants s’asseyent à terre et non pas sur  les tables-bancs et cela partait du fait de leurs inculquer les valeurs ancestrales. C’est notre tradition. Les enfants étaient ravis de découvrir l’histoire de leur village qui est Andemtenga», a indiqué le Naaba Zombwobgo.

Dans l’après-midi, il a poursuivi les échanges avec ses notables sur les traditions.

Pour le Naaba Sanem de Simba, ces rencontres permettent à chacun de se rappeler de sa culture.

Le Président de la délégation spéciale de Andemtenga, Wahab Sawadogo, a salué l’initiative de sa majesté Naaba Zombwobgo et a souhaité à ce qu’un tel cadre puisse se pérenniser.

L’appel à la préservation du patrimoine ancestral a également été lancé par le Noom Naaba, Floby, qui a exhorté la jeunesse à se reconnecter à leurs origines.

Du reste son festival dénommé « Baba village », c’est de magnifier la tradition et la culture locale et inciter la jeunesse de revenir à la source.

« Il est impératif que nous, les jeunes, nous n’oublions pas nos origines car l’on a coutume dire que celui qui ne sait pas d’où il vient, il ne saura pas où il est ni où il ira. Il est crucial qu’il revienne à la source. C’est dans cet optique que j’organise mon activité nommée « Baba village »» a ajouté Floby.

La reine, épouse du Naaba Zombwobgo, a souligné le rôle important des femmes dans la transmission des valeurs aux enfants.

Pour elle, les mamans ont un rôle primordial à jouer dans l’intérêt des enfants pour le respect des coutumes et traditions.

La journée a pris fin par un repas communautaire composé essentiellement de plats traditionnels.

Agence d’information du Burkina

AWS/hb/yo

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!