Burkina – Ioba – Journée – Coutumes

Tradition Ioba : Des rituels et une cérémonie coutumière pour commémorer la journée des coutumes et traditions

Dano, 15 mai 2024(AIB)- La chefferie de Dano a organisé des sacrifices et une cérémonie coutumière pour la célébration de la journée des coutumes et traditions (JCT) présidée par le chef de canton, sa majesté Naonfa 2, ce mercredi 15 mai 2024 à la colline sacrée de Dano.

La première édition de la journée des coutumes et des traditions (JCT) a été célébrée à Dano par la chefferie coutumière. Comme il fallait s’y attendre, les activités de cette journée ont débuté par des rituels. Tôt ce matin, des sacrifices de poulets, de moutons et de chèvres ont été réalisés à la colline sacrée de Dano située en face du commissariat de la police nationale.

Le chef de canton, Naonfa 2 assisté du chef de terre et des autres notables sont les premiers à sacrifier leur poulet. Ils ont invoqué les mânes des ancêtres pour le retour de la paix au Burkina. Ils ont également prié pour la sécurité , la consolidation de la cohésion sociale, la solidarité et le vivre ensemble entre les différentes communautés dans la province du Ioba. Les détenteurs des savoirs traditionnels ont formulé des bénédictions pour le chef de l’état, le Capitaine Ibrahim Traoré et les membres du gouvernement. Après ces autorités coutumières, c’était le tour de la population.

Toutes personnes ayant un besoin particulier ou une offrande à faire aux ancêtres avaient la possibilité d’apporter sa volaille ou son animal à sacrifier. En début de soirée, une cérémonie a été organisée. La haut commissaire de la province du Ioba, Bernadette Adenyo / Sermé a pris part à cette cérémonie. Elle était accompagnée par une importante délégation. On note également la présence des représentants de la communauté musulmane, de la fédération des églises et missions évangéliques et des communautés vivantes à Dano.

Sa majesté Naonfa 2 a salué la prise de ce décret instituant le 15 mai de chaque année JCT au Burkina Faso par le président de la transition et son gouvernement. Le chef de canton a remercié les autorités provinciales et communales pour leur présence effective à cette cérémonie commémorative de la JCT.

Il s’est dit satisfait du déroulement des rituels pour la sauvegarde de la paix à Dano et l’entente entre les différentes couches de la société. La première responsable de la province du Ioba, Bernadette Adenyo née Sermé a dit être venue saluer les coutumiers à l’occasion de la célébration de la JCT. Elle les a remercié d’avoir répondu à l’appel du chef de l’état. Cette journée se tient dans le mois du patrimoine, a-t-elle ajouté. Cela doit être une invite pour chacun de nous à se ressourcer et à voir les actes que nous devons encore magnifier tels que la solidarité, le respect des aînés et l’union a poursuivi la haut commissaire. « Nous devons en tant que burkinabé contribuer pour le retour de la paix dans notre pays » a souligné mme Adenyo. Elle a invité les personnes âgées à former davantage la jeunesse sur les valeurs qui font le dagara, le Samo ou le senoufo. « C’est dans l’unité que nous allons sortir le Burkina Faso de l’ornière » a-t-elle conclu. Le chef de canton de Dano, Naonfa 2 et ses notables ont partagé un repas avec les autorités administratives et les invités.

Agence d’information du Burkina Souleymane ZOURE AIB / IOBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!