Burkina : quatre militaires radiés des Forces armées 

 

Ouagadougou, 13 février 2024(AIB)-Le ministre de la Défense le général de brigade Kassoum Coulibaly a radié le 9 février 2024, quatre soldats, pour entre autres, faits de vol et de recel de matériels appartenant à l’armée, a appris l’AIB.

 

Il est reproché aux soldats de 2e classe Ousseni Tassembedo et Mevis Armel Bamogo et au soldat de 1ère classe Roger Ouédraogo, « des fautes jugées particulièrement graves ayant consisté au trafic d’armes, vol et recel de matériels appartenant à autrui et à l’armée ».

 

En plus de ces griefs, il pèse également sur le soldat de 1ère classe Souleymane Nessao des faits « d’escroquerie ».

 

Ces quatre soldats portent maintenant à six, le nombre de militaires radiés depuis le début de l’année, selon les chiffres connus par l’AIB.

 

Le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé le 8 janvier 2024, une tolérance zéro face aux manquements qui compromettent la reconquête du territoire aux mains des terroristes.

Agence d’information du Burkina

DNK/ata/ck

ATTENTION photo d’archive/wakatsera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!