Burkina-culture-Sénoufo-Exposition-

Burkina : L’ONG HOPE ’87 revalorise l’Habitat Sénoufo à Koloko

Orodara 7 août 2023 (AIB)-L’ONG HOPE ’87 a organisé le jeudi 3 août 2023 à Koloko une journée culturelle consacrée à l’Habitat Senoufo et son lien avec la dynamique du développement territorial. Celle-ci, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet UNESCO PP (Programme de Participation) 2022- 2023, intitulé : Notre habitat et nos valeurs de paix  »,  » Woro Tatinguê Na Woro Gnègnègué ».

C’est par une conférence inaugurale qu’a débuté cette journée culturelle placée sous la présidence du préfet président de la délégation spéciale de Koloko Yamba Yaméogo et sous le parrainage du chef de village Naporna Traoré.

La conférence a connu la présence des leaders coutumiers, des associations associatives des jeunes et des femmes et une importante délégation malienne conduite par le maire de la commune de Finkolo Drissa Ouattara.

L’activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet UNESCO PP (Programme de Participation) 2022 -2023, intitulé  »Notre Habitat et nos valeurs de paix  »,  » Woro Tatinguê Na Woro Gnègnègué » en langue Senoufo.

Elle a été initié par L’ONG HOPE’87 dont l’objectif global recherché est de contribuer à la revalorisation du patrimoine culturel architectural (l’art de construire les bâtiments ou style de construction de maisons) Senoufo en lien avec les mécanismes de préservation de la paix au Burkina Faso et au Mali.

À la cérémonie d’ouverture, le coordonnateur régional de HOPE ’87 Burkina-Mali Yacouba Traoré a souhaité la bienvenue à tous. Il a indiqué que la présence des uns et des autres à la cérémonie témoigne de l’importance qu’ils accordent à la promotion et à la sauvegarde de la culture Sénoufo.

Il a adressé ses sincères remerciements à l’UNESCO pour son soutien à l’endroit de HOPE, 87 dans la mise en œuvre du projet.

À l’occasion, le chef de village de Koloko Naporna Traoré par ailleurs, parrain de la cérémonie, a formulé des bénédictions à HOPE’87 pour cette initiative culturelle qui vise, selon lui, à protéger, sauvegarder et promouvoir l’identité culturelle Sénoufo en matière d’architecture et de préservation de la paix.

De l’avis du maire de Finkolo Drissa Ouattara, si la « journée culturelle n’existait pas, il aurait fallu l’organiser ».

À en croire, le préfet, président de la délégation spéciale de la commune de Koloko Yamba Yameogo, la journée se veut hautement participative. Pour ce faire, il a invité les uns et les autres à accorder une attention particulière aux différentes communications, présentations et visites guidées.

Cela, a-t-il poursuivi, afin de bien apprécier le contenu de cette identité culturelle Sénoufo et les mécanismes traditionnels de préservation de la paix chez ce peuple.

Visite de courtoisie au chef de village de Koloko Naporna Traoré

Le préfet, président de la délégation spéciale de la commune de Koloko Yamba Yameogo a remercié HOPE’87 et son partenaire financier UNESCO pour le choix porté sur sa commune pour l’Organisation de cette journée culturelle.

La Conférence inaugurale a été animée par l’Anthropologue, chercheur et consultant Lamissa Bengaly. Celui-ci a focalisé sa communication sur le contenu de l’identité culturelle Sénoufo en matière d’habitat et son lien avec la dynamique du développement territorial.

La journée culturelle a été également marqué par la présentation en images des activités de PP 18-19 et 20-21, l’exposition des outils de construction de l’habitat Sénoufo, la visite des différents types d’habitat, des visites guidées et des ateliers de formation afin de mieux cerner l’identité culturelle Sénoufo en matière d’habitat.

Agence d’information du Burkina

AK/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!