Burkina : Le président Traoré rejette le nouveau timbre fiscal imprimé à l’étranger

Ouagadougou, 24 mai 2023 (AIB)- Le chef de l’État burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a rejeté le nouveau timbre fiscal imprimé à l’étranger, invitant les techniciens à présenter à court terme, « une solution burkinabè », a appris l’AIB mercredi, auprès de sources introduites.

La Direction général des impôts (DGI) a présenté le mardi 23 mai 2023, un nouveau timbre « physico-numérique » de 200F CFA, imprimé à l’étranger.

Mais très vite, des voix se sont levées sur la toile pour critiquer cette externalisation, car selon elles, l’expertise nécessaire existe au Burkina Faso.

Le même jour, la DGI a rectifié en disant que les nouveaux timbres seront produits au pays d’ici à sept mois.

Ce mercredi soir, l’AIB a appris auprès de sources bien informées, que le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré, a instruit de résilier le contrat.

Ainsi, il est demandé aux techniciens de proposer « une solution burkinabè dans un court délai ».

Nos sources croient savoir qu’un timbre fiscal numérique est envisagé.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!