Sahel-Etat confédéral-Gestation

Les grands commis des Etats de l’AES sont à Niamey autour du projet de Confédération Niger-Mali-Burkina

Ouagadougou, 16 mai (AIB) – De Hauts fonctionnaires des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel, se sont réunis ce jeudi à Niamey, pour préparer la réunion des Ministres des Affaires étrangères les échanges sur les textes qui régiront le fonctionnement de la Confédération en gestation entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
Les hauts commis de l’AES examinent notamment les textes de l’avant-projet de Traité portant création de la Confédération, du projet de Règlement intérieur du Collège des Chefs d’Etat, et du projet de Communiqué final du sommet inaugural du Collège des Chefs d’Etat de la Confédération de l’AES.
Cette réunion des hauts fonctionnaires des pays de l’Alliance des Etats du Sahel(AES) se penchera sur deux points essentiels pour la construction de la confédération, à savoir l’avant-projet de traité portant création de la confédération ‘’Alliance des Etats du Sahel (AES)’’ ; et le projet de règlement intérieur du collège des Chefs d’Etat de la confédération, rapporte l’Agence nigérienne de presse
A l’ouverture de la rencontre, le chef de la délégation des hauts fonctionnaires nigériens, Adani Illo, a invité l’ensemble des experts à œuvrer à la production de textes qui reflètent la vision des trois Chefs d’Etat, et les aspirations profondes des peuples de l’AES.
Cette rencontre «se tient à un moment important de l’édification de l’Alliance des Etats du Sahel constituée de pays où les défis à relever sont énormes dans les trois domaines cibles de la confédération, à savoir le secteur de la Défense et de la Sécurité, le secteur de la politique extérieure et la diplomatie et le secteur du développement», a-t-il dit.
Les efforts sont concentrés pour permettre d’avoir des projets de textes unanimes qui matérialisent notre vision commune de la construction de la confédération AES, a ajouté le Malien. Mohamed Traoré, chef de la délégation de son pays
Pour sa part, l’ambassadeur Saidou Zongo, chef de la délégation des hauts fonctionnaires burkinabè a, au nom des autorités du Burkina Faso, exprimé l’engagement et la disponibilité de la délégation burkinabè à jouer pleinement sa participation dans l’atteinte des objectifs assignés à la rencontre.
Les ministres des Affaires étrangères de l’AES sont attendus demain vendredi à Niamey pour prendre la suite de la rencontre du même genre tenue à Ouagadougou le 15 février dernier, afin de donner plus de contour à l’opérationnalisation de l’AES.
Agence d’Information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!