Un engin explosif tue quatre « combattants » de l’armée burkinabè

Ouagadougou, 26 nov. 2022(AIB)-L’armée burkinabè a annoncé samedi, avoir perdu la veille, quatre « combattants » qui ont été fauchés par un « engin explosif improvisé » sur l’axe Bourzanga-Kongoussi (Centre-nord).

Les disparus revenaient d’une mission d’escorte sur Djibo, indique un communiqué.

Agence d’information du Burkina

NB: photo d’illustration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here