OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso

Macaire Ouédraogo passe le témoin à Hassan Nacro

Le  secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation,  Touridounon Issa Somé, a installé le 2 aout 2022 à Bobo-Dioulasso  le nouveau président de l’Université Nazi Boni (UNB) en la personne du Pr Hassan Bismarck  Nacro. Celui-ci remplace Pr Macaire Ouédraogo qui aura passé 5 ans à la tête de cette université publique.

L’Université Nazi Boni (UNB) de Bobo-Dioulasso a désormais un nouveau capitaine. Il s’agit du Pr Hassan Bismarck Nacro, agrosylvopastoraliste, écologue, professeur titulaire en agro pédologie et gestion des ressources naturelles.

Avant de diriger l’une des plus grandes universités publiques du Burkina, le Pr Nacro  a été entre autres,  directeur de l’Institut du développement rural, vice président de l’université polytechnique de Bobo (aujourd’hui UNB), chargé de la recherche, de la prospective et de la coopération internationale, ou directeur du département de recherche formation et recherche du centre agrymet/cilss. Le Professeur  Nacro remplace Pr Macaire Ouédraogo, qui a dirigé l’UNB de décembre 2017 à Aout 2022.

C’est le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Touridounon Issa Soméqui a installé Hassan Nacro dans ses nouvelles fonctions. Le nouveau président a rassuré qu’il travaillera à fédérer  toutes les intelligences pour faire de l’université Nazi Boni ce que l’on veut qu’elle soit et la mettre au même niveau que les autres grandes universités. Pour ce faire, Pr Nacro pourra compter sur l’ancien président, Pr Macaire Ouédraogo, qui a promis de l’épauler afin qu’il puisse réaliser les objectifs qu’il s’est fixés.

Le bilan des 5 ans de Marcaire Ouédraogo, selon ses termes, est marqué par de nombreux acquis, notamment en matière de diversification de l’offre de formation, de la promotion de la recherche et de la coopération, de la professionnalisation et de la gouvernance administrative et académique. Pr Macaire Ouédraogo dit partir avec un sentiment de mission accomplie avec de nombreux défis  que son successeur sera appelé à relever. « Vous m’avez fait confiance et j’espère au terme du temps que j’ai consacré à votre service,  avoir été à la hauteur de certaines attentes même si tout n’est pas accompli », a-t-il laissé entendre. Le délégué des étudiants, Fabrice Kambiré, le porte-parole des directeurs de l’université, Théodore Tapsoba, et le secrétaire général du ministère en charge de l’Enseignement supérieur, Touridounon Issa Somé  , ont tous félicité le président sortant de l’UNB pour les efforts consentis qui ont permis de hisser l’UNB parmi les meilleures universités de la sous région.

Ils ont aussi marqué leur disponibilité  à accompagner le nouveau président à réussir la mission qui lui a été confié a la tête de UNB qui compte à ce jour près de 50 000 étudiants repartis dans 117 filières  contre 300 étudiants avec 3 filières à sa création en 1995.

Adaman DRABO

Kadi Hazama COULIBALY (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here