????????????????????????????????????

Congrégation des Sœurs de l’annonciation à Bobo-Dioulasso

Douze sœurs professent leurs vœux  perpétuels

L’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Ouédraogo a  présidé la messe de profession de vœux perpétuels de douze de la congrégation des Sœurs de l’annonciation de Bobo-Dioulasso (SAB), le lundi 1er août 2022 à la à la Cathédrale Notre-Dame-de-Lourdes. Au cours de la messe, ladite congrégation a lancé officiellement son  jubilé d’albâtre.

La congrégation des Sœurs de l’annonciation de Bobo-Dioulasso  s’est agrandie avec la profession de vœux perpétuels de douze sœurs, le lundi 1er août 2022 à la Cathédrale Notre-Dame-de-Lourdes. L’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Yemboaro Ouédraogo, a présidé la messe au cours de laquelle ces sœurs ont professé leurs vœux perpétuels. Les douze sœurs  ont fait le vœu de vivre « la chasteté, la pauvreté, et l’obéissance » pour toujours dans une vie fraternelle en communauté selon les constitutions des Sœurs de l’annonciation de Bobo-Dioulasso. Par ailleurs, en marge de cette célébration des vœux perpétuels, les SAB ont  célébré également les 25 ans de vie religieuse de sept  sœurs ainées qui, à leur tour, ont renouvelé leurs vœux perpétuels. L’ouverture officielle du jubilé d’albâtre  dont la grande messe est prévue le 25 mars 2023, jour de la solennité de l’annonciation selon l’Eglise Catholique. La supérieure générale des SAB, Jeanne Kanyala, a exprimé sa joie pour le lancement  des activités du jubilé marqué par la profession des vœux perpétuels  de douze sœurs et le renouvellement  de vœux de leurs ainées. «  C’est un réel motif d’action de grâce et de joie quand on sait que le cheminement n’a pas été facile », a-t-elle laissé entendre, tout en souhaitant que ses religieuses soient des agentes de paix, d’unité, de cohésion entre les populations.  Pour l’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Yemboaro Ouédraogo,  ce 1er août est une bénédiction. « La belle pluie de ce matin montre que le Seigneur a arrosé  leurs grains qu’il a semé », a-t-il dit. Poursuivant, il a indiqué que  ce moment est une triple joie pour la congrégation à savoir  la joie du lancement de l’année jubilaire des SAB, la joie de la profession de vœux perpétuels de douze sœurs, et la joie  du renouvèlement de vœux de  sept sœurs jubilaires d’argent », s’est-t-il  justifié. Ce moment, a poursuivi Mgr Ouédraogo, est providentiel grâce aux chiffres 12 et 7 qui constituent  un symbole dans les saintes écritures. Aussi, a-t-il exhorté les religieuses à vivre dans « l’humilité totale ».

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here