Lutte contre le terrorisme

Une marche à Bobo-Dioulasso pour galvaniser les troupes au front

 

L’Association des artistes de Bobo-Dioulasso (2AB) a organisé une marche dans la matinée du 24 juillet 2021, à Bobo-Dioulasso. Cela,  dans le cadre des activités de la journée de soutien aux forces de défense et de sécurité, aux volontaires pour la défense de la patrie et aux déplacés internes.

 

L’Association des artistes de Bobo-Dioulasso (2AB)  veut jouer sa partition dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. C’est dans ce sens qu’elle a initié le samedi 24 juillet 2021, à Bobo-Dioulasso, une journée de soutien aux forces de défense et de sécurité (FDS), aux volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et aux déplacés internes. Dans le cadre de ladite journée, une marche  « pacifique » a été organisée dans la matinée. Composés de civils, de militaires et de paramilitaires, les marcheurs ont quitté la « Place de la femme rurale », jouxtant le stade Aboubacar Sangoulé Lamizana  pour emprunter, respectivement, la « rue André Kambou » longeant le Conseil régional des Hauts-Bassins, la « rue Djibril Vinama Tiémounou », puis le boulevard de la révolution, avant de revenir à leur point de départ. Le président du comité d’organisation de la journée, Daouda Traoré, s’est dit satisfait de la mobilisation à cette activité. Selon lui, la question sécuritaire ne doit pas être seulement l’affaire des hommes de tenue et des gouvernants. Tous les Burkinabè, a-t-il affirmé, ont leur partition à jouer dans la lutte contre le terrorisme. « Nous devons tous nous donner la main pour venir à bout de ce fléau », a laissé entendre Daouda Traoré. Outre la marche dans la matinée, un concert a été organisé plus tard dans la soirée au cours duquel, à entendre Daouda Traoré, des fonds et des dons ont été récoltés au profit des  21 800 déplacés internes de la zone de Bobo-Dioulasso, et des familles des soldats tombés au front. Pour la répartition des dons, le président du comité d’organisation a précisé que « 2AB » est en collaboration avec les services de l’action sociale. L’invité d’honneur de cette journée, le représentant de la chefferie de Dagasso, Salia Sanou, a salué  l’initiative de la manifestation.  « Nous sommes déboussolés par ce que traverse notre pays et ce que nous pouvons faire c’est de prier pour nos forces de défenses, notre peuple et nos dirigeants » a-t-il indiqué. Quant à la marraine de l’évènement, Angèle Zida, elle trouve que la journée est une action noble qui, à l’en croire, contribuera sans doute à galvaniser les troupes au front.

Alpha Sékou BARRY

alphasekoubarry@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here