Centre-sud

Zounwéogo

Sécurité routière

Des chauffeurs de l’administration publique se recyclent

Une quarantaine de chauffeurs de l’administration publique de la région du Centre-sud a entamé, le mercredi 29 juillet 2020, à Manga, une formation de 48 heures sur la sécurité routière.

La session de formation est une initiative de la Direction régionale des Transports, de la Mobilité urbaines et de la sécurité routière du Centre-sud (DRTMUSR-CS). Première du genre au niveau régional, elle vise à renforcer et à accompagner les chauffeurs de l’administration publique dans l’exercice de leur fonction, a confié le directeur régional en charge de la Sécurité routière, Ousseini Kouadiama. «Il s’agit concrètement de les mettre à niveau et de renforcer leurs capacités techniques sur la signalisation et la circulation routière en prenant en compte les innovations y relatives», a-t-il expliqué. Les participants seront également soumis à des exercices pratiques à l’issue desquels des conseils sur les bonnes pratiques leur seront prodigués.

Rappelant que le respect des règles de circulation est une question « vitale », la gouverneure du Centre-sud Josiane Kabré, s’est réjouie de l’initiative de la DRTMUSR-CS, estimant qu’elle va contribuer à promouvoir les bonnes pratiques en matière de circulation et à réduire les accidents. Selon elle également, la session de formation est une aubaine pour les participants. « Le métier de chauffeurs a moins d’offres de formations qui leur permettent de renforcer leurs capacités et de se conformer aux nombreuses mutations qui rendent quelques-fois obsolètes certaines connaissances pré-requises. Et cette formation va leur permettre de consolider davantage leurs connaissances et  se remettre surtout à niveau», a expliqué la gouverneure. En marge de l’ouverture officielle de la séance de formation, Josiane Kabré a visité le nouveau bâtiment de la DRTMUSR-CS qui recevra son personnel courant août. A l’occasion, elle s’est dite satisfaite de la réalisation du joyau qui contribuera, selon elle, à améliorer conséquemment les conditions de travail des agents.

Mamady ZANGO
Martin Simporé
(Collaborateur)  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here