Région des Hauts-Bassins

 

La traditionnelle montée des couleurs a repris

 

La traditionnelle montée tournante des couleurs dans les services et institutions de la région des Hauts-Bassins a repris le mardi 4 août 2020 après quatre mois de suspension due à la maladie à coronavirus. La cérémonie a eu lieu dans l’enceinte du conseil régional des Hauts-Bassins, en présence du gouverneur de la région, Antoine Atiou et de l’ensemble des corps constitués.

 

Après quatre mois de suspension due à la maladie à coronavirus, la traditionnelle montée tournante des couleurs dans les services et institutions de la région des Hauts-Bassins a repris le mardi 4 août 2020. En effet, la cérémonie de montée des couleurs se tient chaque premier mardi dans un service de la région. Pour la reprise, l’enceinte du Conseil régional des Hauts-Bassins a servi de cadre pour la montée des couleurs. L’ensemble des corps constitués y a pris part avec à la tête du gouverneur de la région, Antoine Atiou. « La tradition a encore été respectée dans les Hauts-Bassins. Nous reprenons les cérémonies tournantes de montée de couleurs dans les différents services, dans les différentes directions régionales et institutions basées à Bobo-Dioulasso », s’est réjoui le premier responsable de la région.

«…C’est avec plaisir que nous nous retrouvons ici entre corps constitués de la région », a-t-il poursuivi. Pour lui, la cérémonie de montée des couleurs est une occasion pour l’ensemble des corps constitués de montrer aux populations leur degré de la fibre patriotique. A l’en croire, le drapeau est le symbole de l’unité nationale.  Le drapeau doit unir tous les burkinabè quel que soit leur sensibilité politique, leur religion ou leur ethnie,  a-t-il soutenu Antoine Atiou. C’est pourquoi, il a remercié le président du Conseil régional, Boyo Jean Célestin Koussoubé pour l’accueil réservé à lors de cette cérémonie tournante. Pour rappel, la prochaine montée des couleurs est prévu dans la l’enceinte de la délégation régionale du médiateur du Faso à Bobo-Dioulasso.

 

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here