Comité de suivi et de liaison (CSL) du Tuy

 

Les sociétés d’exploration d’Endeavour Mining de la province intégrées dans le comité

 

 

Le Comité de suivi et de liaison (CSL) a tenu sa première session ordinaire de l’année 2020, ce jeudi 23 juillet, à Houndé. A l’occasion, les membres ont relu ses textes en vue prendre en compte l’ensemble des projets miniers d’Endeavour Mining de la province du Tuy et fait la situation de la mise en œuvre du projet minier Kari Pump qui est une extension de la mine Hounde gold operation (HGO).

 

Les participants à la rencontre ont adoptéles textes fondamentauxpour la prise en compte de l’ensemble des projets miniers d’Endeavour  Mining de la province du Tuy dans le Comité de suivi et de liaison (CSL). C’était au cours de la première session ordinaire de l’année 2020, présidée par la Haut-commissaire SyAssetou Barry, par ailleurs présidente du CSL, tenue le jeudi 23 juillet à la salle de conférence de la maison de la femme de Houndé.

Selon le responsable des relations communautaires de Hounde gold operation (HGO), Nestor Boulou, il était question d’intégrerdans le CSL les sociétés d’exploration (Avion gold et Burkina Faso gold), filiales d’Endeavour Mining présentes dans le Tuy et également de faire une situation dela mise en œuvre de Kari Pump qui est une extension de la mine HGO.Ainsi, le CSL prend en considération désormais, les filiales du groupe Endeavour mining que sont Hounde gold operation (HGO), Bouéré Dohoun gold operation (BDGO), Avion gold  et Burkina Faso gold dans la province du Tuy. Dans la mise en œuvre de la mine de Kari Pump, d’après Nestor Boulou, sur un montant global de 2 215 000 000 FCFA à verser en termes des compensations,  ce sont 97,8 % du montant qui ontété payé à la date du 30 juin 2020.

« Aujourd’hui au niveau des compensations il ne reste à payer que 49 000 000 F CFA et c’est essentiellement des personnes qu’on n’arrive pas à joindre(…) mais c’est un montant qui est sécurisé et n’importe quand ils vont venir,  ils pourront passer  pour les formalités » explique-t-il. Pour le responsable des relations communautaires de HGO, l’objectif visé à travers cette démarche c’est de présenter la réalité et de recueillir les avis pour qu’ensemble, dans un esprit dynamique précise-t-il, les membres du comité puissent se donner les orientations nécessaires pour mener à bien les actions dans la mise en œuvre de Kari Pump.

Eric Bazié

(AIB-Tuy)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here