Programme « un étudiant, un ordinateur »

 

Des ordinateurs à moindre coût pour les étudiants de Dédougou

 

Le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation a procédé à la remise des ordinateurs aux étudiants de l’université de Dédougou dans le cadre du programme « un étudiant, un ordinateur ». C’était le mardi 04 août 2020 à Dédougou en présence du gouverneur de la Boucle du Mouhoun et du président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun.

 

C’est avec le sourire aux lèvres, toute joyeuse que Mariam Zongo, étudiante en sociologie anthropologie, a reçu des mains de Mamoudou Cissé, secrétaire permanent du plan national d’action développement de l’enseignement supérieur, par ailleurs chargé du projet d’appui à l’enseignement supérieur son ordinateur. Fini donc de se servir de son téléphone portable pour les besoins en informatique.

« Avant, je me débrouillais avec mon petit téléphone portable, maintenant avec cet ordinateur que je viens de recevoir le travail sera facile. C’est donc toute émue que je me compte parmi les bénéficiaires de ce matin », se réjouit-elle. Tout comme Mariam Zongo, ils sont 90 autres étudiants qui ont reçu des mains des responsables de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation leurs ordinateurs dans le cadre du programme « un étudiant, un ordinateur ». En plus de ces quarante onze étudiants, le ministre de l’enseignement nationale, Stanislas Ouaro, séance tenante, a subventionné  20 ordinateurs au bénéfice d’autres étudiants de l’université de Dédougou.

« Ce programme est une composante du programme présidentiel qui vise à faciliter l’accès de l’outil informatique aux étudiants », a expliqué le chargé du projet d’appui à l’enseignement supérieur, Mamoudou Cissé. Exonérés des taxes de douane et de taxe à valeur ajoutée (TVA), ces ordinateurs, selon les explications de M. Cissé, sont de « bonne qualité », et ont été mis à la disposition des étudiants à des prix subventionnés à hauteur de 60% du coût de l’ordinateur.

« Pour des ordinateurs qui devraient coûter entre 200 000 à 250 000 FCFA, les étudiants n’ont payé que 72 000 FCFA pour les acquérir avec une garantie de douze mois », indique Mamoudou Cissé. Débuté le 28 mai 2020, cette distribution a permis à plus de 2 500 étudiants sur cinquante-six mille étudiants éligibles des universités du Burkina d’acquérir cet outil informatique indispensable à la recherche et aux études. Les ordinateurs acquis, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga, entend s’attaquer aux défis de la connectivité et de la documentation pour encore faciliter la tâche aux étudiants. A cet effet, Pr Alkassoum Maïga assure que d’ici la rentrée académique 2020-2021, le problème de la connectivité sera résolu. Quant à la documentation, la bibliothèque centrale de l’université Joseph Ki-Zerbo, à en croire le chef du département de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, est entièrement numérisée.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here