Baccalauréat 2020

 

10 642 à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la Boucle du Mouhoun

 

Sous une forte pluie, le gouverneur de la Boucle du Mouhoun a procédé à l’ouverture de la première enveloppe des épreuves du baccalauréat, session 2020 au complexe scolaire privé évangélique le lundi 3 août 2020 à Dédougou.

 

Lundi 3 août 2020, premier jour de l’administration des épreuves du baccalauréat, session 2020. Il est 6 heures 15 minutes au complexe scolaire privé évangélique de Dédougou. A l’entrée principale, la police et un surveillant de l’établissement veillent au grain. « Pas d’accès à l’enceinte de l’établissement sans une bavette », lance le surveillant aux candidats. De nombreux candidats, seront obligés de rebrousser chemin pour se procurer  ce « laissez-passer ». Dans la cours, sous un ciel menaçant accompagné d’une fine pluie, les examinateurs sont à pied d’œuvre pour les derniers réglages. 6 heures 30 minutes, début des appels et installation des candidats dans les salles de composition.

Appels et installations terminés, les examinateurs, avant le début des épreuves, briefent les candidats sur les conduites et comportements à adopter pendant la composition. Les consignes sont claires : les sacs et les téléphones portables sont strictement interdits dans les salles. Les candidats sont invités à remplir soigneusement leurs feuilles de composition sans laisser apparaitre aucun signe distinctif qui sera considérer comme une tentative de fraude passible de lourdes sanctions.

A 6 heures 50 minutes, le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sié Sou, suivi d’un long cortège, fait son entrée au complexe scolaire sous une forte pluie. Après une attente d’un quart d’heure au secrétariat, le premier responsable administratif de la région et ses collaborateurs sont invités à la salle n°1 du jury 10 pour l’ouverture officielle de l’enveloppe de la première épreuve. « Nous avons eu l’honneur d’accueillir dans ce centre les autorités avec le gouverneur pour donner le top départ des épreuves du bac, session », adresse du président du centre aux candidats avant de passer la parole au gouverneur qui dit venir encourager et galvaniser les candidats.

« Nous sommes là pour vous souhaiter une bonne chance, soyez sereins, et vous verrez que tout va bien se passer », message d’encouragement de Edgard Sié Sou aux candidats du « grenier du Burkina ». Ce sont au total dix mille six cent quarante-deux (10 642) postulants au premier diplôme universitaire dans la Boucle du Mouhoun, dont six de nationalités étrangères, fait remarquer le président du centre, le Pr Alou Kéïta, par ailleurs président de l’université de Dédougou. Au regard du contexte sécuritaire et sanitaire marqué par la pandémie de la maladie à coronavirus, le gouverneur rassure que toutes les dispositions ont été prises pour une bonne administration des épreuves. « Le souhait pour les autorités, les acteurs de l’enseignement, les parents d’élèves et des élèves eux-mêmes est d’avoir un taux de succès très honorable cette année », dixit le Pr Alou Kéïta.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here