Centre est

Boulgou

Inauguration de centres de santé au Centre-Est

Fin de calvaire pour les populations pour l’accès aux services de santé

Tenkodogo, (AIB) – Le ministre de la santé, Pr Léonie Claudine Lougué née Sorgho a procédé, le samedi 18 juillet 2020, à l’inauguration de centres de santé et de promotion sociale (CSPS) des villages Boumbin et de Sangaboulé. Ces infrastructures,  selon le ministre, viennent à point nommé offrir des soins de qualité aux populations et réduire les distances d’accès aux services de santé.

Les populations du village de Boumbin, dans la commune de Bané et celles du village de Sangaboulé, dans la  commune de Bagré, dans la région du Centre-Est peuvent pousser un ouf de soulagement. L’accès de ces populations aux centres de santé est limité par des barrières naturelles surtout en saison de pluie. Fin de calvaire pour les populations desdits villages qui parcourraient des kilomètres pour accéder à une formation sanitaire. En effet, le ministre de la santé, Pr Claudine Lougué a procédé dans la journée du samedi 18 juillet 2020, à l’inauguration de centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de Boumbin et de Sangaboulé.*

D’un coût global de 200 000 000 F CFA, la réalisation de ces infrastructures sanitaires s’inscrit dans le cadre de la politique sanitaire du  gouvernement en matière de développement de son système de santé, qui prévoit de combler le gap en infrastructures sanitaires et en équipements afin de soulager les populations qui, souvent, sont obligées de parcourir des dizaines de kilomètres, tout en bravant diverses barrières pour  accéder aux soins de santé. Ces infrastructures sanitaires composées chacune d’un dispensaire, d’une maternité, d’un dépôt pharmaceutique, des logements pour agents de santé et une clôture des domaines desdites formations sanitaires.

Elles sont en outre équipées des latrines, d’un forage avec un système de pompage à énergie solaire qui alimente en eau toutes les installations, d’un système électrique à plaques photovoltaïques. Le maire de la commune de Bané, Issouf Kéré, a déclaré que la mise en service du centre de santé et de promotion sociale (CSPS), va permettre aux populations de sa commune d’accéder plus facilement aux soins sanitaires de qualité. Et de poursuivre, que les femmes qui accouchaient à la maison ou  sur la route en partance pour la maternité, pourront désormais le faire tout prêt d’elles et en toute sécurité. Le maire de la commune de Bagré, Moussa Zabsonré, a aussi précisé que parmi les 8 CSPS dont dispose sa commune, celui de Sangaboulé est le mieux construit.

«Inaccessible en période hivernale pour cause des bas-fonds, les gens partaient soit à Cella ou au Ghana voisin, se faire soigner», a-t-il ajouté. La population de Sangaboulé, estimée  à 1327 habitants dont 317 femmes en âge de procréer et 244 enfants de 0 à 59 mois, a désormais son  CSPS depuis le 24 mars 2020. Cette infrastructure sanitaire a enregistré jusqu’ à  ce jour, 1454 patients pour consultations diverses et 30 accouchements. Le  ministre Pr Claudine Lougué a saisi l’occasion pour inviter les populations desdites communes à fréquenter pour bénéficier des soins plus appropriés et à prendre soin de leurs nouveau-nés auprès des spécialistes de la santé dans lesdits centres.

«Pour rapprocher les formations sanitaires des populations, le gouvernement burkinabè à travers sa politique sanitaire actuelle, a décidé de réduire la distance d’un CSPS à un autre, de 7 kilomètres à 5 kilomètres», a indiqué la ministre Lougué. Le premier responsable du département de la santé, a attiré l’attention des populations au respect des mesures barrières prises dans le cadre de la riposte contre le coronavirus, en l’occurrence le port des masques et le lavage systématiques des mains au savon. A cette sortie d’inauguration de ces formations sanitaires, Pr Claudine Lougué était accompagné du ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, du gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, et de bien d’autres personnalités.

Bougnan NAON
naon_2012@yahoo.fr
Noufou SAWADOGO
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here