Sahel

Séno

Lutte conte le COVID 19

47 animatrices de l’association Dawla Séno s’imprègnent des mesures barrières

Dori, (AIB) – L’association Dawla Séno avec le soutien financier du Fonds mondial pour les femmes a organisé une journée de sensibilisation au profit de 47 animatrices sur les mesures barrières contre le COVID 19 couplée à une remise de vivres à 60 femmes vulnérables le samedi 18 juillet 2020 à Dori.

C’est dans la matinée du samedi 17 juillet 2020 à Dori que l’association Dawla Séno a organisé une journée de sensibilisation au profit de 47 animatrices sur les mesures barrières contre le COVID 19 couplée à une remise de vivres à 60 femmes vulnérables. Selon sa responsable aux activités féminines Aissatou Barry, la journée de sensibilisation s’inscrit dans la dynamique nationale pour freiner la propagation de la pandémie.  A cet effet, elle a fait savoir que l’activité a regroupé 47 participantes, essentiellement les animatrices de l’association Dawala Séno et les responsables des Associations des mères éducatrices (AME) venues de 17 villages de de la commune de Dori. « Avec les participantes, nous avons échangé sur la réalité de la maladie qui du reste n’est pas encore maitrisée du fait du non-respect des mesures barrières. A la fin de la formation, des gel-hydroalcoolique, des lave-mains, des cache-nez et du savon ont été offert à chaque participante pour mettre en pratique les mesures barrières dans leurs villages respectifs », a expliqué Aissatou Barry.

Et d’ajouter que les participantes devront à leur tour avec le matériel reçu, sensibiliser leur communauté afin que les mesures barrières soient respectées. Aux dires des participantes, cette sensibilisation est la bienvenue en ce sens qu’elle leur a permis de mieux s’imprégner de la maladie.  Quant au don de vivres à 60 femmes vulnérables de Dori, Mme Barry a estimé que son association a jugé utile en cette période soudure de les soulager. En clair, précise-t-elle, chaque femme a reçu 25 kg de riz et 25 kg de petit mil. Pour les bénéficiaires, ces vivres viennent à point nommé et les aideront énormément. Pour le 1er adjoint au maire de Dori Boureima Bokoum, la journée de sensibilisation sur le coronavirus organisée par l’association Dawala Séno est une initiative louable.

De son avis, c’est une association qui a fait de son cheval de bataille l’éducation de la fille et avec l’avènement du COVID 19 a décidé de contribuer à la bouter hors de nos frontières. Il a en outre informé que les actions de sensibilisation et de soutien aux populations vulnérables menées par cette association viennent renforcer celles déjà entreprises par la mairie de Dori. Pour sa part, le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non -formelle du Séno Sibiri Issa Sankara, il a salué l’organisation de sensibilisation en ce sens que les participantes sont les relais de ses services pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école. C’est pourquoi, il a confié que le geste de l’association vient en appui à ce que le gouvernement fait sur le terrain. A en croire M Sankara, lors de la journée de l’excellence en 2019, l’association Dawala Séno a reçu une attestation de reconnaissance pour les efforts consentis en faveur de la sensibilisation, scolarisation et du maintien des filles à l’école.

Souaibou NOMBRE

Snombre29@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here