Mise en œuvre des statuts particuliers

Des directeurs des ressources humaines en conclave

 

Le Ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, a effectué, le vendredi 3 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso une visite de suivi des travaux de finalisation des statuts particuliers dans le cadre de la mise en œuvre du répertoire interministériel des métiers de l’Etat (RIME).

Instrument d’application de la loi  n°081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la Fonction publique d’Etat, le répertoire interministériel des métiers de l’Etat (RIME) organise les emplois de la Fonction publique d’Etat par famille d’emplois et par métier. Dans le cadre de la mise en œuvre du RIME, le ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection sociale, organise à Bobo-Dioulasso, un atelier de finalisation des statuts particuliers du lundi 29 juin au 25 juillet 2020. En vue de s’assurer du bon déroulement des travaux de l’atelier, le premier responsable du ministère, le Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, a rendu visite aux participants.

Les participants composés, essentiellement,  de directeurs des ressources humaines (DRH) des 21 ministères concernés.La rencontre  vise, entre autres, à examiner les points non consensuels contenus dans les rapports des travaux sectoriels, à  élaborer pour chaque métier, le projet de statut particulier, de même que les projets de rapport en Conseil des ministres et les fiches synthétiques. Outils d’organisation des emplois et d’organisation des concours directs et professionnels, Selon M. Ouédraogo, les statuts particuliers permettront à l’administration d’améliorer « significativement » la gestion des ressources humaines. « Certainement toutes les préoccupations ne trouveront pas de réponse mais il faut s’atteler à adopter des statuts particuliers qui pourront être mis en œuvre… »,a-t-il lancé aux participants. « Ayant suivi personnellement les étapes franchies pour aboutir aux neuf drafts qui seront examinés avec les DRH des 21 ministères et au vu des attentes fortes des partenaires sociaux, je porte avec vous la charge de cette pression », a-t-il ajouté, tout en encourageant ses DRH à une « pleine » participation afin qu’au sortir de ces travaux, les documents produits offrent des solutions durables aux difficultés actuelles rencontrées dans la gestion des agents de la fonction publique.

Et surtout contribuent à asseoir un climat sain et stable dans notre administration, a-t-il poursuivi. Pour le directeur général de la fonction publique, Soumaïla Barro, cet atelier est l’aboutissement d’un long processus qui a vu la participation des partenaires sociaux et l’ensemble des ministères. Et cette rencontre, à l’en croire, est une occasion de s’accorder sur les points divergents et harmoniser l’ensemble des documents afin de les mettre à la disposition du ministère en charge de la fonction publique, qui va à son tour, proposer en conseil des ministres.

 

Boudayinga J-M THIENON

boudayinga1940@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here