Réouverture du marché du secteur 8 de Banfora

La mairie cède sous la pression des femmes

Banfora, (AIB) – Des femmes du marché du secteur 8 de Banfora, ont pris en otage le dimanche 3 mai 2020, la sortie ouest de Banfora (route Banfora-Sindou) au niveau de la Minoterie du Faso. Cette action a été menée en vue d’exiger la réouverture de leur marché de dimanche. Face à leur détermination, la mairie de Banfora s’est pliée à leur exigence.

Dans un mépris total de respect des mesures barrières et sans masques de protection, et dans un tohu-bohu indescriptible, plus d’une centaine de femmes du marché du secteur 8 (quartier Korona), munies de balais, de spatules, de bâtons et de tables servant d’étal, ont barré la route Banfora-Sindou pour se faire entendre. « Elles disent détenir des produits périssables, elles déclarent qu’elles ont faim et d’autre part, qu’elles travaillent et mangent au jour le jour et donc qu’il n’y a pas de raison qu’on ferme le marché le dimanche », a déclaré le 2ème adjoint  au maire de la commune de Banfora, Siaka Soulama.

Les manifestantes très surexcitées, ont exigé la réouverture pure et simple du marché de dimanche. Elles ont également exigé la restitution de leurs engins et étals, que la police municipale avait saisi. Après quelques minutes de discussions, Siaka Soulama a accédé à la revendication des croquantes pour la réouverture immédiate du marché du secteur 8 de Banfora. Cependant, M. Soulama est resté intransigeant sur la seconde revendication des manifestantes qui exigeaient que les policiers municipaux leur ramènent les engins et étals emportés au niveau de leur direction. Selon M. Siaka Soulama, les femmes de ce marché ont déclaré ne pas eu  connaissance du communiqué interdisant l’ouverture des marchés du secteur I, 7 et 8 les dimanches jour de grande affluence. Au regard  de la « spécificité de ce marché qui est un marché à légumes qui accueille pratiquement toutes les vendeuses des villages environnants de Banfora », Siaka Soulama a indiqué que sur « instruction du maire », il a autorisé la réouverture de ce marché.

Dans le cadre de la lutte contre le COVID 19, les autorités communales et les responsables des marchés des secteurs 1, 7 et 8 avaient décidé de « commun accord » la réouverture de ces marchés, à plusieurs conditions dont entre autres le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement, et ces marchés devaient en attendant restés fermés les dimanches. Selon le 2ème Adjoint au maire, « cette réaction de ces manifestantes est surprenantes ».

Mamadou YERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here