Journée internationale des droits de la femme

 

Le collectif Kénédougou Benkadi aux côtés des veuves et des orphelins

 

Le collectif Kénédougou Benkadi a commémoré en différé la 163e anniversaire de la journée internationale des droits de la femme le lundi 09 mars 2020 dans la cité de Sya. Cette célébration a été matrquée par une remise de dons aux femmes nécessiteuses.

 

En marge de tout aspect festif, les femmes du collectif Kénédougou Benkadi ont voulu marquer d’une pierre blanche la Journée internationale des droits de la femme célébrée le 08 mars de chaque année au Burkina Faso. En effet, ce collectif de femmes a commémoré en différé le 163e anniversaire de ladite journée sous le thème « lutte contre la pauvreté des femmes, facteur de développement ». C’était également une occasion pour le collectif de faire parler son cœur à l’endroit des femmes nécessiteuses de la ville de Bobo-Dioulasso à travers un don de vivre.

Marquée par une prestation théâtrale sur l’enrôlement des volontaires de la défense de la patrie, le collectif entendait par la présente journée sensibiliser les femmes sur leur contribution dans la lutte antiterroriste. Pour les organisateurs de cette cérémonie, la question de l’épanouissement de la femme est « un cheval de bataille » du collectif justifiant ainsi la remise des dons de vivres u profit des veuves et des orphelins. A en croire la présidente du collectif, Mamou Sanogo le 08 mars est non seulement une journée des droits de la femme mais aussi une journée de solidarité avec les autres femmes qui sont dans le besoin. « Nous avons choisi cette journée pour penser à nos sœurs qui sont dans le besoin avec ce don symbolique de vivres », a-t-elle exprimé.

Le parrain de la cérémonie, Siaka Coulibaly a félicité ces femmes pour leur esprit de solidarité en pensant à leurs camardes démunies. Siaka Coulibaly s’est engagé à accompagner le collectif dans ses actions pour le bien-être de la femme à travers des mécanismes de financements, des microprojets et des projets. C’était également une aubaine pour la marraine Assétou Djibo de féliciter et encourager les femmes du collectif dans leur nouvelle démarche de commémoration du 08 mars.

Assétou DJibo a par ailleurs invité les femmes à se battre et rester unies pour leur propre bonheur et celui de la nation. Par la présente cérémonie, le représentant de la Chambre de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins, Cyriaque Nakanabo s’est engagé au nom de celle-ci, à offrir une tonne de maïs aux femmes.

Michel Kiérou KI

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here