Centre-Sud

Bazèga  

Journée internationale de la femme

Les femmes de la région célèbrent leur journée à Kombissiri

Kombissiri, (AIB) – Kombissiri, chef-lieu de la province du Bazèga a abrité la cérémonie commémorative de la 163è journée internationale des droits de la femme dans la région du Centre-sud le dimanche 8 mars 2020. La cérémonie qui a enregistré la présence des autorités régionales et locales était présidée par la Gouverneure de région Josiane Kabré/Zoungrana.

C’est sous le thème national «Crise sécuritaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes », que la 163è journée internationale des droits de la femme dans la région du Centre-sud a été célébrée à Kombissiri, chef-lieu de la province du Bazèga. En effet, le Burkina Faso connaît depuis quelques années, une situation sécuritaire dégradée dans certaines parties de son territoire marquée par des attaques terroristes avec des répercussions négatives au nombre desquelles, des pertes en vie humaine, des destructions de biens, la fermeture d’infrastructures administratives, scolaires et sanitaires.

A ce triste décor, s’ajoute le déplacement de milliers personnes en majorités des femmes et enfants vers des zones plus sûres. Selon les données du Secrétariat Permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation, à la date du 27 janvier 2020, on dénombrait 613.792 personnes déplacées internes composées de 57,88% d’enfants, 25,88% de femmes et 12,32% d’hommes. Spécifiquement dans la région du Centre-sud, 1807 personnes  déplacées internes ont été enregistrées, dont 952 femmes et 855 hommes, a précisé la Gouverneure de la région Josiane Kabré/Zoungrana qui a présidé la cérémonie commémorative de cette journée internationale de la femme.

En célébrant la journée internationale de la femme ce 08 mars 2020 sous ce thème, le Gouvernement entend mettre en œuvre des actions à savoir, sensibiliser les populations sur l’impact différencié de l’insécurité sur les femmes et les hommes et identifier des stratégies à même de renforcer les capacités de résilience des femmes face à la crise sécuritaire a indiqué Josiane Kabré/Zoungrana. Elle n’a pas manqué de saisir l’occasion au cours de la cérémonie pour inviter la population sortie nombreuse à collaborer avec les forces de défense et de sécurité pour mieux traquer les terroristes.

En prélude à cette journée, plusieurs activités ont été organisées à Kombissiri notamment la collecte de fonds de plus de 240.000 francs et d’autres divers dons pour les personnes déplacées internes de la région, l’organisation d’une journée de salubrité, d’un cross populaire, d’une course cycliste féminine, une conférence publique sur le thème de la journée.

M.Pascal Tiendrebéogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here