Est

Gourma

Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées

Le comité d’octroi approuve le financement de 13 projets à l’Est

Fada N’Gourma, (AIB) – A la faveur de sa 7e session, tenue à Fada N’Gourma, le comité d’octroi du FICOD a examiné et validé 13 requêtes de financement soumises par des communes de la région de l’Est.

Treize communes de la région de l’Est sont les nouvelles heureuses élues du Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD). Elles ont introduit auprès du Fonds, 13 requêtes de financement pour la réalisation de onze infrastructures scolaires et de deux infrastructures sanitaires. Ces requêtes ont été examinées et validées, le jeudi 19 décembre 2019, à Fada N’Gourma, par le comité d’octroi du FICOD, lors de sa 7e session. Ainsi, l’institution financière a débloqué plus de 814 millions F CFA pour la mise en œuvre des treize projets. Toutefois, chaque collectivité devra apporter une contribution financière de l’ordre de 5% du coût total du projet. Selon le coordonnateur du FICOD, Abdoulaye Zongo, toutes les communes ont présenté des projets pertinents si bien que le comité d’octroi a donné, à chacune, un avis favorable.

Cependant, M. Zongo, a exhorté les bénéficiaires à s’acquitter, au plus tôt, de leurs contributions, mais aussi à s’impliquer activement dans la mise en œuvre des projets. C’est, selon lui, la condition sine qua non de la réalisation, dans les meilleurs délais, des différentes infrastructures. « Chaque commune étant le maître d’ouvrage de son projet, elle doit suivre de bout-en-bout le travail », a ajouté le chef de l’antenne régional de l’Est du FICOD, Gilbert Nakoulma. Tout en saluant la coopération allemande, à travers la KFW, pour les efforts consentis au profit des collectivités, le préfet de Fada N’Gourma, Boukary Sana, qui a représenté le secrétaire général de la région de l’Est, a invité les conseils municipaux à jouer leurs partitions.

Visiblement, les représentants des différentes municipalités à la session semblent avoir pris bonne note. C’est le cas de la commune de Yamba, bénéficiaire d’un financement pour la construction d’une infrastructure scolaire. Son maire, Lamoudi Yonli, a rassuré l’équipe dirigeante du FICOD que son équipe tâchera de suivre, au quotidien, la mise en œuvre du projet.  « Nous nous sommes déjà acquittés de notre contribution. Ainsi nous voulons montrer notre bonne foi et, en même temps, traduire notre reconnaissance au FICOD », a-t-il déclaré.

Des acquis malgré l’insécurité

Au cours de cette 7e session qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une nouvelle phase (FDC III), conclue entre le gouvernement du Burkina Faso et la République Fédérale d’Allemagne pour la période 2019-2021, le comité d’octroi a jeté un regard rétrospectif sur ses actions dans la région de l’Est, depuis 2012. A ce jour, avec une enveloppe de plus de 2 milliards 600 millions F CFA, 56 projets de construction d’infrastructures au profit de chacune des 27 communes ont été financés. Parmi celles-ci, figurent des centres de santé, des écoles, des bas-fonds, des boutiques de rue…

Par contre, le comité a fait cas des difficultés qui ont émaillé la mise en œuvre des projets. Il s’agit de la situation sécuritaire, de la lenteur dans la mobilisation des contributions financières des communes et de la faible implication des communes dans le suivi des travaux. Il est ressorti, également, que la dissolution des conseils municipaux en novembre 2014 a ralenti la dynamique dans la mise en œuvre de certains projets. Au demeurant, les difficultés financières éprouvées par certains prestataires ont impacté négativement les délais d’exécution des travaux.

Face à cette kyrielle d’obstacles, le comité d’octroi a pris la résolution d’appuyer les communes pour la mise en œuvre des projets, de suivre les travaux, de sensibiliser les communes à assurer un meilleur suivi des entreprises, d’assurer la formation des comités de gestion des infrastructures, de rechercher des mécanismes pour la réalisation des projets dans les zones à fort risque d’insécurité. Le comité d’octroi du FICOD est une instance décisionnelle qui regroupe des maires, des services techniques des domaines sectoriels, des représentants de la société civile et des autorités administratives.

Malick Tankoano
(collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here