Sauvegarde de l’environnement au Sud-Ouest

Un projet de protection des bois sacrés lancé à Nako

 

L’Association vie solidaire (AVS) a procédé au lancement d’un projet de protection des bois sacrés  lors d’une session du conseil municipal,  le vendredi 21 décembre 2018 à  Nako.

 

C’est au cours de la dernière session de l’année 2018 du Conseil municipal de Nako que l’Association vie solidaire(AVS) a choisi pour donner le top départ de son projet de protection des bois sacrés du village. La cérémonie a eu lieu, le vendredi 21 décembre 2018 à Nako. Pour le responsable de l’AVS, Amporna Dah, le programme s’appuie sur le Projet d’appui aux populations vivant en forêt financé par la Banque Mondiale à travers l’Union internationale pour la préservation de la nature(IUCN). M. Dah a ajouté que la commune de Nako a émis l’idée de protéger les bois sacrés de son ressort territorial et cette vision a été développée en projet.

Il vise à protéger les endroits concernés dans le cadre de la protection de l’environnement. «Nous pensons que la protection de ces bois sacrés va contribuer à préserver les espèces en voie de disparition et reverdir l’environnement », a-t-il affirmé. La commune compte plusieurs zones de bois sacrés. Le responsable de AVS a confié que les actions vont commencer avec sept grands sites qui connaissent des menaces notables. A la question de savoir à quoi consistera le mécanisme de  protection des sites ?

M. Dah a indiqué qu’il consistera à protéger les sites par des haies vives de reboisement de plants et un reboisement proprement dit  à l’intérieur  avec des espèces locales. Pour la réussite du projet, Amporna Dah a invité les populations à faire sien ce projet  parce qu’il va à l’en croire, contribuer à protéger le cadre de vie. Le porte-parole du chef coutumier de Nako, Ollo Kambiré a salué le lancement de ce projet. Car, de son avis, les bois sacrés sont menacés par les actions de l’homme et des animaux. Ainsi, il a invité toutes les bonnes volontés afin que  ces actions de protection de l’environnement qui seront envisagées  soient efficaces. Quant au maire de Nako Ollo Dibloni, ce projet est une belle initiative. « Il permettra de valoriser ce qui reste de nos forêts», a-t-il laissé entendre. Il a aussi remercié les chefs coutumiers pour leur adhésion pour le projet.

Evariste YODA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here