Burkina-Culture-SNC-Prix-Spéciaux-Récompense

Prix spéciaux de la SNC Bobo 2023 : 37 lauréats récompensés

Bobo-Dioulasso, 5 mai 2023 (AIB)-La cérémonie de remise de prix spéciaux de la 20e semaine nationale de la culture (SNC) a eu lieu ce vendredi, à la maison de la culture Monseigneur Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso. Au total, ce sont 37 prix spéciaux qui ont été décernés aux artistes.

Après une semaine à rivaliser de talents dans le cadre des compétitions du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL) dans diverses catégories, l’heure était aux récompenses des artistes, le vendredi 5 mai 2023 à la maison de la culture Monseigneur Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso.

En attendant, les prix officiels au GPNAL, 37 prix spéciaux ont été décernés aux artistes pour leurs effort de créativité et pour stimuler leurs talents par entreprises, des sociétés, organisations internationales…

Ils sont repartis avec des enveloppes de 500 000 F CFA à 2 000 000 F CFA ainsi que des attestations de reconnaissance. Parmi les donateurs, l’ALT qui a décerné trois prix spéciaux dans les disciplines du Slam, les chœurs populaires et la vedette de la chanson traditionnelle, pool adulte.

Alaila Ilboudo du Plateau-Central a remporté le prix spécial de l’ALT, dans la catégorie chœurs populaires, la troupe Kouwelilougou de Balleribié de la région du Centre-Sud remporte le prix spécial ALT et dans la catégorie vedette de la chanson traditionnelle Florence Somé de la région du Sud-Ouest vient en tête. Les vainqueurs de chaque catégorie ont reçu la somme d’une valeur 1 000 000 F CFA.

Le président de l’Assemblée législative de Transition (ALT) Ousmane Bougouma remet le prix spécial de l’ALT à la troupe Kouwelilougou de Balleribié de la région du Centre-Sud

Pour sa part, le Président de l’Assemblée législative de Transition (ALT), Ousmane Bougouma, parrain de la cérémonie, a encouragé ceux qui n’ont pas été primés à ne pas baisser les bras et à toujours persévérer dans l’effort. « Dans la culture, il n’y a pas de perdants ni de gagnants, c’est le Burkina Faso qui gagne », a-t-il affirmé.

Quant au ministre en charge la culture Jean Emmanuel Ouédraogo, il a salué la clairvoyance du gouvernement qui, malgré le contexte sécuritaire difficile a tenu à respecter ce rendez-vous culturel.

Avant de saluer aussi la résilience des acteurs culturels, des populations, des organisateurs, le ministère en charge de la culture, les députés qui ont pendant une semaine durant travailler aux côtés des artistes pour définir les grands prix.

Selon lui, le Burkina Faso montre à souhait sa résilience et le fait que le pays est resté debout malgré le contexte sécuritaire difficile est l’expression de nos savoir-faire entre les communautés et surtout du trait d’union à travers cette manifestation.

« Par la réussite de cette activité nous exprimons ici que le Burkina Faso reste debout, le Burkina Faso vaincra l’adversité », a-t-il soutenu.

Eloi Zerbo, vainqueur dans la catégorie 77 kg en lutte traditionnelle a reçu le prix spécial du ministère des sports et loisirs. Il s’est dit ravi d’avoir remporté ce prix qui vient après sa victoire de la vieille.

Agence d’information du Burkina

BJMT/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!