CYCLISME-BFA-AFR-SPORT-UCI-CAC-FBC-TOUR2023

« Nous implorons Dieu et les mannes des ancêtres pour que le tour continue et se termine en paix », selon le ministre de la défense

Boromo, 2 nov. 2023 (AIB) – Le ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants, Kassoum Coulibaly a imploré Dieu et les ancêtres jeudi à Boromo, à l’issue de la 7e étape, pour que le 34e Tour du Faso se termine dans la paix, a-t-on constaté.

« Nous implorons Dieu et les mannes des ancêtres pour que le tour continue et se termine en paix. Et que le meilleur gagne », a déclaré le ministre en charge de la défense Kassoum Coulibaly », a déclaré le ministre de la défense, souhaitant que le fair-play l’emporte sur l’enjeu.

Il a fait savoir que « le Burkina Faso est le pays qui accueille toujours avec plaisir les étrangers. Nous sommes fair-play. Si nous gagnons c’est bon. Si un étranger ou un partenaire qui gagne ce serait la meilleure chose pour nous. Mais nous préférons gagner ».

Pour lui « il faut remercier Dieu qui a permis à cette étape d’avoir lieu dans la sérénité. Et remercier le chef de l’Etat qui a autorisé la tenue de cette édition du tour du Faso. Je remercie le ministre de la jeunesse et des sports qui nous a mobilisés pour assister au moins une fois à une étape du tour du Faso ».

« C’est la première fois d’assister au Tour et j’avoue que je suis émerveillé. Ça fait plaisir de voir un public nombreux, surtout que le thème de cette édition est le tour de la résilience. Nous ne pouvons que nous en féliciter pour cela », s’est-il réjoui. Le ministre Coulibaly était présent avec plusieurs autres membres du gouvernement.
Agence d’information du Burkina
as/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!