Burkina-Journée-Coutumes-Tradition-Visite-Autorités-Provinciales

Ganzourgou/Journée des coutumes et traditions : Le Haut-commissaire du Ganzourgou et les corps constitués marquent l’événement

 

Zorgho, (AIB)- Dans le cadre du mois du patrimoine culturel burkinabè et de la première édition de la journée des coutumes et des traditions célébré ce 15 mai 2024, le Haut-commissaire du Ganzourgou, Mme Aminata Sorgho/Gouba, a initié une sortie de visite de sites touristiques de Zorgho. Accompagnée de préfets de départements, des directeurs et chefs de services provinciaux, la délégation a découvert deux sites touristiques emblématiques ainsi que des personnalités et associations engagées dans la préservation de la culture locale.

 

La journée a débuté par la découverte du mont « Zong-piiga », point culminant du plateau central, symbole de la richesse culturelle de la province.

Le Haut-commissaire du Ganzourgou, Mme Aminata Sorgho/Gouba, a souligné l’importance de valoriser le patrimoine culturel du pays et a invité les Burkinabè à venir découvrir ces trésors.

Par la suite, la délégation s’est rendue au palais royal de Son Excellence Naba Sanem, chef coutumier de Zorgho, pour transmettre des souhaits de bonne fête et exprimer l’importance de la paix dans le pays. Le Naba Sanem a partagé sa fierté pour l’institution de cette journée et a rappelé l’importance des rites traditionnels pour la communauté.

Le Naba Sanem a précisé qu’il n’y a pas eu de sacrifice ce 15 mai à Zorgho en raison des coutumes locales. Selon lui, les us et coutumes varient d’une communauté à une autre, et au Ganzourgou, il est traditionnel de ne pas effectuer de sacrifices les mercredis. Il a donc invité chacun à choisir un jour favorable pour invoquer les ancêtres et les esprits de la nature pour la santé, la prospérité et la paix dans le pays. Cette explication met en lumière le respect des traditions locales et l’importance de suivre les rituels appropriés selon le calendrier coutumier.

La visite s’est poursuivie dans le quartier Nabmayaoghin, où un arbre hybride, produisant du raisin et des figues selon la période et classé au patrimoine touristique de la commune de Zorgho, a attiré l’attention des visiteurs. L’association Buud-yam de Nabmayaoghin, engagée dans la préservation des coutumes et traditions, a organisé des activités spéciales pour la journée. Son président, Raogo Jean Claude Ouédraogo, a souligné l’importance de préserver ces traditions pour le développement spirituel, politique, économique et social du pays.

Cette journée a été marquée par des moments de partage, de découverte et de célébration des coutumes et traditions burkinabè. Elle témoigne de l’engagement des autorités envers la préservation de l’identité culturelle du pays et de la volonté de renforcer les liens avec les communautés locales.

 

Agence d’information du Burkina

MS/dnk/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!