Centre culturel Yilo de Koukouldi : Le ministre Bassolma pose de la première pierre

Le mercredi 15 mai 2024 a été consacré à la célébration de la journée des coutumes et traditions au Burkina Faso. A l’occasion, le ministre en charge de la Fonction publique, Bassolma Bazié, entouré de quelques membres du gouvernement, a procédé à la pose de la première pierre du Centre culturel Yilo de Koukouldi dans la  commune de Tenado, province du Sanguié, région du Centre-Ouest.

C’est une foule immense qui a pris d’assaut le village de Koukouldi pour être témoin de ladite cérémonie.

En effet, ce beau monde venu des quatre coins de la région du Centre-Ouest voire du pays, ne s’est pas fait prier pour marquer d’une pierre blanche, la célébration de cette journée dédiée à la tradition et aux mânes des ancêtres.

Ce centre culturel, faut-il le rappeler, vise effectivement à rendre hommage et surtout sauvegarder la tradition, socle de la croyance des populations africaines.

A en croire le promoteur, Bassolma Bazié, ce centre sera le haut de lieu des croyances populaires africaines où l’orphelin, la femme enceinte, le vieillard et le FDS engagé au front, trouvera à coup sûr, du réconfort, du soutien et de la récupération psychologique, toutes choses à même de jeter les bases d’une réintégration des laissés-pour-compte.

Le centre culturel Yilo de Koukouldi est un projet qui remonte à 2017 dans le seul but de restaurer et de valoriser la tradition, notre tremplin, notre source d’approvisionnement en valeurs intrinsèques de nos terroirs.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!