Burkina-Yatenga-Traditions-Coutumes-Célébration

1re journée des coutumes et des traditions : une mobilisation de taille dans le Yatenga

Ouahigouya 15 mai 2024 (AIB)- Sa majesté Naaba Kiiba Roi du Yatenga et l’ensemble des chefs coutumiers de son ressort territorial ont organisé plusieurs activités mercredi au palais royal, avec une grande mobilisation de la population et des autorités administratives de la région, dans le cadre de la célébration de la 1re Journée des coutumes et traditions (JCT), a constaté un journaliste de l’AIB.       

La cour royale du Yatenga a refusé du monde à l’occasion de la célébration de la 1ère édition de la JCT. Les notabilités et représentants de plus de 472 villages ont tenu à être présents afin d’être des témoins historiques de cette commémoration.

Animations de troupes culturelles traditionnelles, Slam, communications sur les coutumes et traditions du Yatenga et sur le rôle, fonction et valeur du « Bougo » (important ministre dans la cour royale chargé de régler les différends) et l’accomplissements de rites coutumiers par les tenants du pouvoir coutumier ont marqué cette commémoration.

Au cours de la cérémonie sous la gouvernance administrative et traditionnelle de sa Majesté Naaba Kiiba, le Baloum Naaba Tanga II, ministre et porte-parole du roi a traduit le sentiment qui anime le chef suprême des Yadcés pour l’institution de la journée par les autorités de la Transition. Il a estimé que l’adage qui dit que «celui qui ne sait pas d’où il vient ne saura où il va» justifie cette volonté du gouvernement.

Pour le Roi du Yatenga, l’organisation des activités culturelles et festives contribueront à la promotion de la cohésion sociale et à la recherche de la paix au Burkina Faso. Le Roi a profité saluer le courage et la bravoure, la détermination des combattants sur le théâtre des opérations tout en les rassurant qu’à son niveau avec l’ensemble des chefs coutumiers tout sera mis en œuvre pour leur protection.

Prenant la parole au nom de l’exécutif régional Issouf Ouédraogo, Gouverneur du Nord a salué la mobilisation des populations pour commémorer la JCT. Il a rappelé les raisons fondamentales de l’institutionnalisation de la journée des coutumes et des traditions par le gouvernement.

« J’invite la chefferie coutumière à invoquer, voir implorer les mânes et les ancêtres pour la paix au Burkina Faso et qu’ils tendent leurs mains protectrices et que cette année soit celle d’une paix retrouvée, de cohésion sociale et de mieux vivre ensemble dans la région du Nord» a soutenu en fin de discours, le représentant du chef de l’Etat dans la région du Nord. Il a saisi l’opportunité qui lui est offerte pour réitérer ses vœux de bonne  santé, de prospérité au roi du Yatenga et à l’ensemble de ses administrés.

C’est en mars dernier en Conseil des ministres que le Président de la Transition, chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a institué le 15 mai, la journée des coutumes et traditions.
Agence d’Information du Burkina
PN/AS/ATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!