Burkina-Administration-CNRST-Difficultés

Burkina/Recherche: «Le CNRST croupit sous le poids de factures impayées», Resp

Ouagadougou, 27 sept. 2022 (AIB)-Le nouveau Délégué général du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST), Dr Emmanuel Nanema, a déclaré mardi que sa structure croupit sous le poids de factures impayées d’eau, d’électricité et de téléphone.

«Les quatre instituts du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) et la Délégation Générale croupissent actuellement sous le poids des factures d’eau, d’électricité et de téléphone», a déclaré lundi son nouveau Délégué général Dr Emmanuel Nanema.

Dr Nanema qui s’exprimait lors de sa prise de fonction a ajouté que «l’institut le moins endetté a des impayés d’électricité de plus de 10 millions de FCFA».

L’Institut de recherche en environnement et agronomie (INERA), l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologiques (IRSAT), l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) et l’Institut des sciences de la société (INSS), constituent les quatre instituts du CNRST.

Auparavant Directeur de l’IRSAT, Dr Nanema a relevé que le CNRST rencontre d’autres difficultés qui «ralentissent l’élan des équipes de recherche».

 

En rappel, le Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) est un établissement public à caractère administratif, créé en 1949. Il est rattaché au Ministère de l’Enseignement Secondaire et Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Le centre a pour objectif de contribuer à la définition et à la mise en œuvre de la politique scientifique nationale, de développer et exécuter des programmes de recherche scientifique et technologique, de diffuser des informations scientifiques et techniques, d’assurer le lien entre la Recherche et le Développement et enfin d’assurer la circulation de l’information scientifique et technique et participer à la formation scientifique des chercheurs.

Agence d’information du Burkina

OLA/ ata

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here