Burkina-Education-Rentrée

Gnagna : La rentrée administrative est effective dans la ville de Bogandé.

Bogandé, (AIB)- A l’instar de tous les acteurs du monde éducatif burkinabè, le personnel enseignant de la ville de Bogandé a effectué ce jeudi 15 septembre 2022, la rentrée administrative 2022-2023. Dans la plupart des établissements scolaires, ce premier jour de rentrée a été ponctué par des rencontres de concertation entre le personnel de l’éducation.

La directrice de l’école primaire publique de Tambousgou, Bernadette Guitanga/ Ouoba, dans la province de la Gnagna (Est) s’est préoccupée ce jeudi 15 septembre 2022, premier jour de rentrée 2022-2023, du bon déroulement des différentes activités administratives.

« Au regard de la forte demande de place qui se fait déjà sentir, en raison de la situation sécuritaire, nous irons auprès de nos supérieurs hiérarchiques, afin de peaufiner des stratégies pour absorber les effectifs », a-t-elle soutenu.

A l’école primaire publique de Bantia, en plus des maîtres titulaires des classes et du personnel nouvellement affecté, l’on constate également la présence des stagiaires.

Comme partout ailleurs, l’heure est à la concertation entre personnel, au recrutement des élèves, à la préparation du conseil de rentrée et à la mobilisation du matériel didactique et du mobilier scolaire.

Le Chef de la Circonscription d’éducation de base (CCEB) de Bogandé, Flavien Yougbaré a dit regretter la réduction du nombre des écoles, du fait de l’insécurité.

M. Yougbaré a exhorté les écoles situées hors de la ville de Bogandé, à observer la grande prudence.

« Pour absorber un tant soit peu les effectifs, le CCEB de Bogandé a annoncé la réalisation de 3 salles de classe au centre de la ville. Un autre bâtiment de 3 classes serait également programmé par la délégation spéciale communale » a-t-il ajouté.

Au primaire, le personnel est presque déjà sur place, ce qui n’est pas le cas au post- primaire, du fait que bon nombre de professeurs prennent part aux concours professionnels les prochains jours, en dehors de la Gnagna.

Agence d’information du Burkina

No-BH/ata

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here