?????????????

Sécurité alimentaire

Le Sud-ouest à la recherche de solutions durables

Le Conseil régional de sécurité alimentaire du Sud-ouest a tenu, le mardi 9 août 2022, à Gaoua, son assemblée générale ordinaire de l’année. Les membres se sont penchés sur la flambée des prix des produits agro-sylvo-pastoraux.

Après les sessions des Comités techniques des Conseils provinciaux de sécurité alimentaire (CT-CPSA), du 1er au 5 août 2022 dans les quatre provinces de la région du Sud-ouest, les membres du Conseil régional de sécurité alimentaire se sont réunis, le mardi 9 août 2022 à Gaoua pour leur assemblée générale (AG-CRSA). L’activité s’est tenue sous le thème : « Flambée des prix des produits agro-sylvo-pastoraux dans la région du Sud-Ouest : enjeux, défis et perspectives ». En choisissant de s’appesantir sur ce thème, les acteurs du dispositif de sécurité alimentaire de la région du Sud-ouest ambitionnent apporter leur contribution à la réflexion pour la recherche de solutions durables de résilience alimentaire et nutritionnelle. Pour le gouverneur de la région, Boureima Savadogo, président de l’AG-CRSA, la hausse des prix des produits agro-sylvo-pastoraux n’est pas sans conséquence sur la situation alimentaire et nutritionnelle des ménages, notamment les plus vulnérables. En effet, a-t-il souligné, malgré une production céréalière jugée excédentaire dans la région, plusieurs ménages se retrouvent exposés à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et à leurs effets néfastes (réduction du nombre de repas par jour, augmentation des cas de malnutrition chez les enfants, détérioration des termes de l’échange en défaveur des éleveurs, etc.) A cela, s’ajoute la situation sécuritaire délétère dans certaines localités de la région qui entraine des déplacements de populations et un dysfonctionnement de certains marchés. Au cours de la session, les membres statutaires de l’AG-CRSA du Sud-Ouest ont validé les rapports bilan de mise en œuvre des plans d’actions triennaux CPSA et CRSA 2018-2020 et adopté le plan triennal 2021-2023 du Sud-Ouest. L’AG-CRSA du Sud-Ouest a aussi recommandé de faire un plaidoyer pour l’accroissement des dotations en intrants agropastoraux et équipements de production et de transformation, d’étendre les pratiques de warrantage et de l’agriculture contractuelle dans les zones non encore touchées et de réaliser une étude en vue de mesurer l’ampleur et l’impact du bradage des céréales au sortir de la campagne agricole de saison humide sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région. Le chef du département de la gouvernance institutionnelle du secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, Irissa Ilboudo, s’est dit satisfait des conclusions de la rencontre. Il a indiqué que l’étape de Gaoua donne le top de départ de la série des AG-CRSA programmées pour se tenir dans les 13 régions du Burkina Faso.

Synthèse de Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here