Boucle du Mouhoun

Balé

Flambée des prix des céréales

Chaque marché, il augmente de 50 F CFA

Boromo, (AIB) – Depuis le début de l’année, le prix des céréales telles que le maïs, le petit mil, le sorgho et le haricot augmente sur les différents marchés de la province des Balé.

Selon des personnes contactées et des commerçants grossistes de céréales sur les différents marchés à Fara, Siby, Pompoï, Bagassi, Ouri et Boromo au cours de la semaine écoulée, le prix des céréales chaque cinq jours, est en hausse de 50 F CFA sur le plat de vente. Le sac de 100 kg avoisine 30 mille FCFA pour le maïs et le sorgho, et plus pour les autres céréales.

A la date du 22 mars 2022, jour de marché de Boromo, les prix sont les suivants : pour le plat “yorba” (récipient de vente local des céréales ), 650 F CFA pour le maïs, 750 F CFA pour le sorgho, 850 F CFA le petit mil, 1 600 F CFA pour le haricot et 2 000 F CFA pour le sésame.

Le directeur provincial de l’agriculture a reconnu cette réalité sur les marchés et dit suivre la situation avec beaucoup d’inquiétude. La même inquiétude est partagée par la ligue locale des consommateurs et les commerçants. La vendeuse de céréales à Boromo dame Zongo, a noté qu’en vingt ans, c’est la première fois qu’elle constate une telle flambée des prix des céréales en pleine saison sèche.  “Je me demande comment les pauvres vont vivre pendant la saison pluvieuse », a-t-elle précisé. Cette flambée des prix des céréales impacte de nombreuses activités économiques tels que l’élevage, la restauration et la vente de boissons locales.

Obkiri MIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here