La population du Kourittenga marque son soutien au MPSR

Koupela (AIB) La population de la province du Kourittenga a marqué son soutien au Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) ce mercredi 26 janvier 2022. Elle l’a fait savoir à travers une marche pacifique organisée à cet effet à Koupéla. Plus d’une centaine de personnes y ont pris part.

 

Munis de sifflets et de pancartes, ils étaient plus d’une centaine de personnes à prendre part à la marche pacifique dite de soutien au Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), auteur du coup d’Etat survenu le lundi 24 janvier 2022 au Burkina Faso. Sur les pancartes des manifestants, nous pouvions lire « Soutien au MPSR Kourittenga », « Colonel Paul-Henri Damiba, nouvel homme fort du Faso. » Selon les initiateurs, c’est une action pour marquer leur soutien au mouvement qui vient de prendre le pouvoir.

Au regard de la mobilisation, le responsable des initiatives dit être satisfait et invite le mouvement à travailler au retour définitif de la paix au Burkina Faso. « Restaurer la sécurité dans notre pays, c’est ça notre premier souci. Et l’esprit qui les a animés à prendre le pouvoir, nous volons qu’ils soient des gens qui rassemblent.

Ils n’ont qu’à penser à ceux qui sont en prison ou à l’extérieur, ils n’ont qu’à travailler à rassembler tout le monde pour que nous puissions bâtir le Burkina Faso ensemble parce que c’est ensemble que nous pouvons faire avancer le pays. » A laissé entendre Adama Belemkoabga, coordonnateur du mouvement « soutenons MPSR » au Kourittenga.

Les autorités coutumières de la province ont aussi marqué leur présence dans le but de soutenir le Mouvement. Parmi elles, il y a le Kam Naaba du village de Togtenga. Pour lui, les attentes vis à vis des détenteurs actuels du pouvoir, c’est le retour des déplacés internes dans leurs localités d’origine.

« Nous avons appris que les militaires ont pris le pouvoir. C’est pour cette raison que nous sommes venus leur dire que nous sommes d’accord avec eux. L’ancien régime a fait ce qu’il pouvait mais nous n’avons pas eu solution à notre problème.

Tout ce que nous demandons aux nouvelles autorités, c’est de travailler pour qu’il y ait la sécurité pour permettre aux déplacés internes de repartir dans leur localité. » A souhaité le Kam Naaba du village de Togtenga. Rappelons que l’ancien régime dirigé par Roch Marc Christian Kaboré a été renversé le lundi 24 janvier 2022 par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) avec à sa tête, le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, qui est fils d’ailleurs du Kourittenga, dans le village de Nakalbo, commune de Koupela.

Agence d’information du Burkina

Amédée W. SILGA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here