Wahgnion Gold opérations

Des fournitures scolaires pour 625 élèves

La mine d’or de la commune de Niankorodougou, Wahgnion Gold Operations (WGO) SA, située dans la province de la Léraba (Sindou), a offert, le mercredi 20 octobre 2021, des fournitures scolaires à 625 élèves du Cours moyen (CM1 et CM2) issus des zones impactées par son implantation. D’une valeur de 14 millions F CFA, ce dont est composé de 625 cartables minimums et de 625 sacs d’écolier munis de lampe solaire.

 

Dans le cadre de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), la mine d’or de la commune de Niankorodougou, Wahgnion Gold Operations (WGO) SA, filiale du Groupe Endeavour mining veut soulager les dépenses scolaires des parents d’élèves, contribuer à l’amélioration des conditions d’études des scolaires des six villages impactés directement par ses opérations minières et améliorer leur rendement scolaire. A cete effet, elle a remis à 625 élèves des Cours moyens 1re et 2e années (CM1 et CM2) des villages de Djondougou, Katolo, Nadjengoala, Nanguélédougou, Zangounka, et Zégnédougou, des fournitures scolaires, le mercredi 20 octobre 2021 à Niankorodougou. Assis impatiemment sous une tente, la joie se lisaient sur leur visage. Bénéficiaire, Yaya Traoré de la classe de CM2 de Zégnédougou s’est dit « très content » de recevoir ces fournitures. « Ce don va me permettre de travailler plus et pour cela, je remercie Wahgnion Gold », a déclaré l’adolescent.

Pour le manager général par intérim de Wahgnion gold operations (WGO) SA, Victor James, représentant le DG des opérations de la mine, ce don d’un coût global de 14 millions F CFA, se compose de 625 cartables minimums et de 625 sacs d’écolier fabriqués avec du Faso Danfani, munis de lampe solaire. « Cette cérémonie de remise de kits scolaires démontre une fois de plus l’engagement de Wahgnion gold operations à soutenir les efforts du gouvernement et de tous les acteurs du système éducatif de notre pays », a-t-il soutenu. Le manager général par intérim a précisé que la particularité de ce sac scolaire est qu’il est muni d’une plaque solaire rechargeable et d’une lampe, afin de faciliter les études des élèves, une fois la nuit tombée. Tout en exhortant les bénéficiaires à en faire un bon usage et à se mettre au travail, Victor James a rendu hommage aux enseignants et à l’ensemble des acteurs du système éducatif pour le sacrifice consenti dans l’éducation des enfants, avant de leur souhaiter une bonne année scolaire.

 

Un outil pragmatique et intégré

 

Le chef du village de Niankorodougou, Yaya Ouattara, a salué ce geste de la mine qui vient à point nommé. Il a surtout interpellé la mine et la population à plus d’entente pour le bonheur des deux parties. « La cérémonie de ce matin est certes modeste et symbolique, mais elle revêt pour nous un caractère capital » a renchéri le Chef de la circonscription d’éducation de base (CCEB) de Niankorodougou, Siaka Ouattara. A l’entendre, les fournitures serviront à améliorer la performance de ces élèves et conséquemment, les résultats de sa circonscription. Il a poursuivi que ces sacs fabriqués à base de Faso Danfani et munis d’un système d’éclairage efficace, constituent non seulement un motif de fierté, mais aussi un outil « pragmatique et intégré » pour les apprentissages scolaires.

Pour sa part, le premier adjoint au maire de de Niankorodougou, Oumar Ouattara, représentant le bourgmestre, a soutenu que le choix porté sur ces six villages s’explique par le fait qu’ils ont été directement impactés par les activités de la mine. Selon lui, aucun village de la commune n’a été oublié et les interventions se feront crescendo. Il a lui aussi salué le choix du Faso Danfani comme tissu utilisé pour la confection de ces sacs d’écoliers, avant d’interpeller les parents d’élèves sur la nécessité d’entreprendre tôt les démarches pour l’établissement des jugements supplétifs d’acte de naissance au profit des enfants scolarisés.

Mamadou YERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here