Burkina-Religion-Terrorisme-Conférence

Burkina : Un philosophe préconise l’unité nationale des Burkinabè face au terrorisme

Ouagadougou, 24 sept. 2021 (AIB)-Le philosophe et formateur Bilal Ramadan a affirmé jeudi lors d’une conférence publique que seule l’unité nationale permettra au Burkinabè de vaincre le terrorisme.

« Sans l’unité nationale, jamais vous ne sortirez de l’impasse de l’extrémisme violent » a déclaré jeudi le philosophe et formateur Bilal Ramadan.

Le philosophe s’exprimait lors d’une conférence publique sous le thème « quelles contributions des imams et intellectuels musulmans à la lutte contre le terrorisme ».

Il a ajouté que le Burkina Faso se trompe en pensant que son salut face au terrorisme se trouve dans l’imitation des institutions de la France ou dans l’avènement d’une force étrangère.

Il a invité les Burkinabè à trouver des solutions endogènes et cela passe selon lui par un ensemble de leviers.

A en croire Bilal Ramadan, cette unité passe par la prise en compte de toutes les couches sociales dans les politiques de développement.

« Quand vous excluez une personne de la société, vous ne l’accompagnez pas, vous ne l’aidez pas à grandir, vous ne lui donnez pas à manger, vous en faites un révolté » a expliqué Bilal Ramadan.

L’unité réside, a-t-il dit dans une collaboration et un climat de confiance entre l’armée et la population.

Bilal Ramadan estime que l’unité nationale dont il prône doit venir également de la résolution des conflits inter-ethniques et de la stigmatisation.

Il a invité les autorités à utiliser tous les liens qui peuvent toucher les populations comme les leaders religieux car dit-il, on ne combat pas une conviction avec une arme mais avec la sensibilisation et un contre-discours.

Par la même occasion, il a appelé le Burkina Faso à négocier avec les terroristes car selon lui, refuser de négocier, c’est prendre le risque de ne pas vouloir la paix.

Bilal Ramadan a exhorté les imans à être des ambassadeurs de la paix et à ne pas s’écarter des préceptes de l’islam.

Agence d’information du Burkina

KAR/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here