Centre-Est

Boulgou

Modernisation des services d’états civils

Les communes reçoivent un lot de matériels  informatiques

Tenkodogo, (AIB) – L’Agence belge de développement (Enabel), à travers le conseil régional du Centre-Est, a remis officiellement,  le jeudi 24 juin 2021 à Tenkodogo, un lot de matériels  informatiques aux 30 communes de la région du Centre-est.

L’Agence belge de développement (Enabel), à travers le projet Paas-Panga, veut accompagner l’innovation et la modernisation des services d’états civils au Centre-Est. Pour ce faire, elle a remis officiellement le jeudi 24 juin 2021 à Tenkodogo, un lot de matériels informatiques aux 30 communes de la région du Centre-Est. D’un coût global de près de 100 millions de F CFA, ces équipements informatiques sont composés de 30 imprimantes, dont une par commune et de 107 laptots, tous équipés de Windows 10 et du back office 2019 professionnel, avec un antivirus d’une licence de deux ans.

Pour le Président du conseil régional du Centre-Est (PCR-CES), Moro Kéré, c’est une fierté pour sa structure de recevoir de la part de Enabel, du matériels informatiques pour le renforcement des capacités des mairies de sa localité. A l’en croire, les services d’états civils dans les 30 communes de la région du Centre-Est, sont toujours à la traine par rapport à l’évolution technologique.

«Ces machines permettront de planifier de manière conséquente, le développement au niveau de la région», a-t-il signifié. M. Kéré a invité les bénéficiaires à reconnaitre l’effort qui a été fait par le donateur et les a exhorté à faire  bon usage du matériel reçu. Quant à l’expert sectoriel et thématique, Michaël Ouédraogo de Enabel, ces équipements permettront d’améliorer la qualité des prestations en matière d’établissement d’actes d’état civil dans les maries au grand bonheur des populations. Ce don de matériel informatique, a-t-il poursuivi,  s’inscrit dans le cadre du projet Paas-Panga qui vise à promouvoir la digitalisation pour booster le développement en adaptant les techniques ou les innovations au contexte du Burkina Faso.

Selon M. Ouédraogo, dans le cadre du renforcement des capacités des communes, plusieurs étapes sont prévues, dont l’appui matériel est la première. «Il y a des formations en cours qui seront  plus axées sur les utilisateurs et la petite maintenance et enfin, l’acquisition de logiciels spécifiques pour la numérisation de l’état civil», a-t-il dit. Le représentant des bénéficiaires, Ousmane Bangré par ailleurs, premier adjoint au maire de Tenkodogo, a tout d’abord témoigné au nom de tous les maires des 30 communes de la région du Centre-Est, sa reconnaissance au donateur, avant de prendre l’engagement au nom de tous les bénéficiaires, de bien utiliser ces matériels et d’apporter leurs contributions.

«C’est ensemble que nous parviendrons  à un état civil auquel nos actes seront fiables et rendus à bonne date aux usagers pour le bonheur de tous», a-t-il laissé entendre. De son avis, l’affluence dans les mairies est plus accentuée dans les services  d’état civil. A l’entendre, il est nécessaire que les mairies soient dotées d’un matériel  adéquat et du personnel qualifié afin de satisfaire la demande. «Ce don vient à point nommé renforcer  ce que nous avons déjà comme matériels», a-t-il conclu

Bougnan NAON
Noufou SAWADOGO

(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here