Opération « SOS resto Bobo »

 

Environ 15 600 plats servis aux démunis en un mois

 

La cérémonie de clôture l’opération « SOS resto Bobo » a eu lieu le dimanche 18 octobre 2020  devant la résidence de l’ancien président de la chambre de commerce et de l’industrie du Burkina Faso, El Hadj Dianguinaba Barro  à Bobo-Dioulasso. Environ 15 600 plats ont été  servis durant un mois aux personnes démunies de la ville de Sya. Cette opération est l’œuvre  de l’association Belemwendtiga (Belwet) du Larlé Naba Tigré.

 

Lancée le vendredi 18 septembre 2020, c’est avec un « grand » satisfecit, du Larlé Naba Tigré que l’opération « SOS Resto Bobo », l’opération a pris fin le dimanche 18 octobre 2020 devant la résidence de El Hadj Dianguinaba Barro, parrain de l’opération, par ailleurs, ancien président de la chambre de commerce et de l’industrie du Burkina Faso. Cette opération a consisté à servir des kits de nourritures à des personnes démunies trois fois par semaine pendant un mois. Environ 15 600 plats ont été  servis durant un mois aux personnes démunies de la ville de Sya.

Cette opération est l’œuvre  de l’association Belemwendtiga (Belwet) présidée par le Larlé Naba Tigré. L’opération « SOS Resto Bobo » a été pilotée à Bobo-Dioulasso par  l’Union Namangazanga. Pour le Larlé Naba,  cette opération rentre dans le cadre de la promesse le jour de son intronisation en prenant le nom de règne « Tigré » qui signifie abondance en langué moré. Avant de rappeler que  la capitale économique, la même opération avait déjà été réalisée à Ouagadougou dans les 12 arrondissements durant  trois mois. Le Larlé Naba Tigré   souhaite pérenniser  cette opération.

« Elle faut cette solidarité afin de lutter contre la faim, la pauvreté et le chômage »,  a-t-il poursuivi. Tout en saluant cet acte « noble » de partage de repas aux plus démunis, le parrain de l’opération, El Hadj Djanguinaba Barro s’est dit honoré du Larlé Naba Tigré. Avant de souhaiter que les personnes de bonne volonté suivent ses pas.  Les bénéficiaires ont traduit leur reconnaissance au Larlé Naba Tigré et à El Hadj Djanguinaba Barro.

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here