Don de sang à Bobo-Dioulasso

 

La Jeune Chambre Internationale  se saigne pour les maladies

 

La Jeune Chambre Internationale (JCI), en collaboration avec le Conseil régional des Hauts Bassins, a initié le jeudi 06 Août 2020 à Bobo-Dioulasso, une opération de collecte de sang. Cette activité, qui s’est étendue sur deux jours, a permis de récolter 60 poches de sang.

 

Jeudi 6 août 2020, il est 9heures passé de quelques minutes l’ambiance est effervescente dans les locaux du  Centre régional de transfusion sanguine. La Jeune Chambre Internationale (JCI) Bobo-Dioulasso vient de lancer une campagne de collecte de sang. En ces lieux, des journalistes mobilisés par-ci, quelques donneurs de sang par-là, les organisateurs de cette opération humanitaire s’affairent pour atteindre les résultats escomptés. Récolter le maximum de poches de sang pour satisfaire les besoins en cette période d’hivernage propice au paludisme.

Des hommes en blouse blanche mettent au point le dispositif de collectes de sang. Quelques poches de sang sont déjà disposées dans un plateau médical. L’avenir est plein de promesses au bénéfice pour le plaisir des malades. Selon le président du comité d’organisation de l’opération, Hubert Millogo, la demande de sang est forte  en cette période d’hivernage. Ce qui justifie la  tenue de cette activité. « Nous avons constaté qu’il y’a un besoin réel de sang qui a été exprimé par ce centre. Donc ce matin, nous avons décidé de donner du sang pour contribuer à sauver des vies», a-t-il indiqué. Les membres de l’association, sympathisants, amis et proches ont répondu  présents à l’appel.

« Nous avons fait une forte mobilisation pour permettre aux gens de pouvoir donner leur sang. Nous attendons d’ici la fin de cette cérémonie, soixante poches de sang », déclare M. Millogo. Abdoul Karim Bandaogo, donneur, lance un appel à la population  à suivre son exemple. « Nous avons remarqué que  c’est pendant cette période qu’il ya un déficit de poches de sang.

C’est ce qui m’a motivé à venir donner mon sang. J’invite les autres à sortir massivement pour donner leur sang car c’est un acte citoyen », a-t-il déclaré.La Jeune Chambre Internationale Bobo, à travers cette opération, a sacrifié  à une  tradition. Cela fait en effet la 7e année que l’association organise le don de sang, aux dires du  président exécutif de la JCI Bobo, Mohammed Lamine Barro dont le slogan du mandat est  » le futur c’est maintenant ». Il a ajouté par ailleurs que l’activité du jour s’inscrit dans le cadre du projet « Guichet impact days ». « Nous avons commencé hier (mercredi 5 août 2020, ndlr) par un reboisement. Nous avons d’abord procédé à une distribution de moustiquaires imprégnés aux populations vulnérables. Ce matin nous sommes là pour poursuivre notre impact par un don de sang », a-t-il ajouté.

Séverina OUEDRAOGO

Et Salimatou SANON

(stagiaires ISTIC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here