Conseil régional des Hauts-Bassins

Le budget primitif connait une hausse de 460 millions FCFA

 

Le Conseil Régional des Hauts-Bassins a tenu la première session ordinaire de l’année, les 29 et 30 juin 2020 à Bobo-Dioulasso. Le bilan de la gestion en 2019 et de l’adoption du budget supplémentaire de l’année 2020, étaient, entre autres, au cœur des échanges.  

Pour la première fois de l’année, le Conseil Régional des Hauts-Bassins a tenu sa première session ordinaire. C’était les 29 et 30 juin 2020  à Bobo-Dioulasso. Crise de coronavirus oblige, cette session prévue en fin mars, avait été reportée à une date ultérieure. En raison de la maladie à coronavirus, la session a été délocalisée à la salle polyvalente du Centre agricole polyvalent de Matourkou, situé à une dizaine  de kilomètres de Bobo-Dioulasso.  Au cœur des échanges, le bilan de la gestion en 2019 et de la rectification du budget primitif de l’année 2020.Le bilan au compte de l’année 2019 est « satisfaisant », selon le président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Boyo Jean Célestin Koussoubé. Boyo Jean Célestin Koussoubé, dit avoir réalisé plusieurs  infrastructures.

En effet, le Conseil régional des Hauts-Bassins a doté des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) d’incinérateurs, de fauteuils dentaires pour un montant de plus de 49 millions de F CFA. En ce qui concerne l’assainissement, M. Koussoubé dit avoir investi environ 20 millions de FCFA pour la construction de latrines des CEG. Le Conseil régional  a octroyé une enveloppe de  101 millions de FCFA à l’alphabétisation, et 213 millions FCFA pour  l’emploi et la formation professionnelle au profit des jeunes. Le conseil a également alloué   9 millions FCFA pour la culture et le sport et  pour 4 millions FCFA pour la protection civile. Dans le secteur de l’environnement, 86 millions FCFA ont été investi dans la région, foi de M. Koussoubé. Le Conseil régional dit avoir investir dans le secteur de l’eau (forages) un montant de 26 millions FCFA.

Autre point à l’ordre du jour, l’adoption du budget supplémentaire gestion 2020. L’adoption du budget supplémentaire gestion 2020 permettra de corriger le budget primitif, qui va connaitre une hausse de 460 776 138 FCFA, à l’en croire. Ces investissements sont répartis, entre autres, dans les domaines de l’agriculture, l’éducation, la santé, la modernisation de l’administration, la sécurité. La mobilisation de ressources étant difficile dans un contexte marqué par de grèves, les conseillers vont réfléchir sur les stratégies de mobilisation de fonds. Toutefois, a-t-il poursuivi, la région a reçu la mine d’or de Houndé près de 432 millions de FCFA de la part de la mine d’or  de Houndé. « Toute chose qui va contribuer à la réalisation des projets», a-t-il fait comprendre. Au cours de la session, Jean Célestin Koussoubé a présenté aux conseillers régionaux le trophée  de reconnaissance décerné audit conseil  pour son engagement à la promotion de l’agriculture. Un trophée décerné par le ministère en charge  de l’agriculture.

 

Boudayinga J-M THIENON

boudayinga1940@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here