Police nationale

 

Un nouveau directeur provincial installé à Diébougou

 

La direction provinciale de la police nationale de la Bougouriba a un nouveau chef.  La passation de charge entre les directeurs entrant et sortant a eu lieu le 28 mai 2020 en présence du haut-commissaire Aminata Targnada et des parents et amis des deux commissaires.

 

Le commissaire Abdoul Mandé tient désormais les rênes de la police dans la Bougouriba.  Après avoir dirigé avec succès le commissariat central de Diébougou pendant trois ans celui-ci a été nommé en conseil de ministre le 13 mai 2020 à la tête de la direction provinciale de la Bougouriba dont il a assuré l’intérim pendant plus d’un an. Abdoul Mandé succède dans ce poste aux commissaires principal Bertrand Toé. Avant de passer le bâton de commandement à son successeur, Bertrand Toé a fait le point de ses 5 ans passés dans cette administration. Nonobstant les difficultés souvent relatives à l’insuffisance de moyens et au contexte sociopolitiquew, a t-il relevé, la direction provinciale et ses hommes ont engrangé des résultats substantiels.

Il s’agit entre autres du rétablissement et le maintien d’ordre au cours de différents conflits intercommunautaires principalement dans les village de Loto , de Tomena et bien d’autres localités , le démantèlement d’une vingtaine de réseaux de délinquants spécialisés dans les vols organisés, les cambriolage, le trafic et consommation des stupéfiants  et les attaques à main armées, l’interpellation et le déferrement de 319 personnes devant le parquet , la sécurisation des élections présidentielles, législatives et municipales, des grandes manifestations à Diébougou , des prêches et fêtes religieuses ,les institutions financières étatiques et privées ; le recouvrement de plus de 18 millions d’amendes forfaitaires au profit des commune de la province , l’établissement de plus de 26 000 CNIB . Au regard de ses acquis enregistré, le commissaire principal Bertrand Toé a encore bénéficié de la confiance des plus hautes autorités du pays et de l’institution policière qui l’ont élevé au rang de directeur régionale de la police du Sud Ouest où il a déjà pris fonction.

Avant de rendre le tablier Toé a témoigné sa reconnaissance aux autorités administratives, religieuses, coutumières et à toutes les bonnes volontés qui l’ont accompagné durant son séjour dans la Bougouriba. Il a également prodigué des conseils à son successeur et a demandé à la population et aux autorités locales de lui réserver le même soutien. Aussitôt installé, le commissaire Mandé a manifesté sa reconnaissance à sa hiérarchie pour la confiance placée en lui et a pris l’engagement de travailler « avec vigueur, rigueur, honneur et intégrité » afin de relever le défi de la sécurité dans la Bougouriba dans un esprit « d’humilité et de collaboration » avec sa troupe et les autres forces présentes. Le Haut-commissaire de la Bougouriba Aminata Tarnagda a également prodigué des conseils au nouveau directeur provincial et lui a manifesté sa disponibilité de l’accompagner à l’atteinte des objectifs de sa mission.

                   Sansan Natal DAH

AIB Diébougou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here