Plateau central

Ganzourgou

Lutte contre le COVID-19

«Il n’y a pas à être brave ou bandit dans l’inobservance des mesures» dixit Alexis Kaboré, président de l’ASP

Zorgho, (AIB) – L’Association « Care and life » en partenariat avec l’Association solidarité plus (ASP) et l’Association jeunesse unie du Ganzourgou (AJUG) a remis un lot de matériels aux leaders communautaires de Zorgho pour lutter contre la propagation du COVID-19. Ce fut le 7 avril 2020 à la mairie de Zorgho en présence de M. Robert Zoungrana, haut-commissaire de la province et de M. Toukoumnogo Kaboré, maire de Zorgho.

Les actions de soutien à la lutte contre la pandémie de la maladie à coronavirus ne cessent de se multiplier à Zorgho. Convaincu que seul le respect des consignes édictées par le gouvernement peut barrer la route à ce mal planétaire, l’Association Solidarité Plus (ASP) et l’Association jeunesse unie du Ganzourgou (AJUG) ont bénéficié d’un appui financier de l’association française « Care and life » pour acquérir du matériel afin d’apporter une réponse communautaire à cette pandémie.

Des lave-mains, des boules de savons, du gel hydro-alcoolique, des masques chirurgicaux, des masques lavables confectionnés localement avec l’autorisation du ministère de la santé, le tout d’un montant estimé à 1 200 000 FCFA, c’est ce lot de matériels qui a été remis au maire de Zorgho pour les coutumiers, les leaders religieux et quelques services administratifs.

Pour le président de l’ASP Alexis Kaboré, , les leaders communautaires tels les chefs coutumiers, les leaders religieux, mais aussi les services tels la mairie, la gendarmerie, la police, le haut-commissariat accueillent beaucoup de personnes et jouent un rôle important dans la sensibilisation des populations à la lutte contre ce mal.  C’est pourquoi le choix a été porté sur ces les domiciles des chefs coutumiers et des responsables religieux, mais aussi les services cités pour offrir le matériel afin que l’exemple des gestes barrières y soit donné.

Pour lui, il n’y a pas à tergiverser sur l’existence de la maladie. Il a alors invité tout le monde à observer les gestes barrières pour briser sa ligne de propagation. « Que Dieu couvre de sa main le Burkina Faso pour que l’on sorte rapidement de ce mal qui nous retarde sur tous les plans : social, économique, politique… » a-t-il dit. Voyant certaines personnes qui circulent encore sans masque, il s’est dit qu’il y a à la fois un problème de conviction et un problème de moyen pour se procurer le masque.  C’est pourquoi il a lancé l’appel à tout le monde à se mettre au sérieux, à croire en l’existence la maladie et à respecter les consignes édictées par les autorités. Pour lui, en se protégeant, on protège l’autre. « Il n’y a pas à être brave ou bandit dans l’inobservance des mesures. Si une seule joue au rebelle, il expose la communauté » a dit Alexis Kaboré.

« Ce geste nous va tout droit au cœur dans la mesure où la commune de Zorgho a déjà eu un cas positif au COVID-19 » a dit le maire de Zorgho Toukoumnogo Kaboré. Pour lui, pour contrer la propagation de la maladie il faut prendre ses précautions, et pour cela il faut avoir le matériel. C’est pourquoi il s’est dit ému par ce geste et a remercié les donateurs. « Si les associations se mettent à pied d’œuvre, nous allons vaincre incessamment cette fameuse maladie » a-t-il conclu.

Le Médecin chef du district sanitaire de Zorgho, Dr Yérou Sawadogo a aussi salué ce geste en direction des leaders communautaires. Il a appelé tout le monde au respect des mesures édictées pour rompre la chaine de transmission de la maladie.

Moïse SAMANDOULGOU

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here