Mesure de mise en quarantaine

 

Des usagers font de la résistance sur la RN1

 

La mesure gouvernementale consacrant la mise en quarantaine des villes ayant connu des cas déclarés au Covi-19, connait des difficultés de mise en application. En tout cas, c’est le constat fait sur la RN1, au poste de péage de Bobo-Dioulasso, à la sortie vers Ouagadougou.

 

La mise en quarantaine signifie que l’entrée et la sortie desdites villes sont strictement interdites aux populations. Mais ces interdictions ne concernent pas la circulation des marchandises. Des véhicules, véhicules personnelles, motocyclistes, tricycles, piétons franchissaient la barre du péage dans les deux sens sans un obstacle particulier. A en croire l’un des préposés au péage, à la sortie de Bobo-Dioulasso sur la RN1 Jules Barro, ils n’ont pas reçu de consignes leur interdisant de délivrer les tickets. Ce faisant, ce poste délivrait des tickets aux usagers qui se présentaient à eux.

Au poste de contrôle de la gendarmerie installé en amont du poste de péage, certains usagers en l’occurrence les conducteurs des tricycles jouaient aux plus malins pour échapper au contrôle. En effet, ces derniers descendaient leurs clients qui marchaient pour franchir le contrôle étant donné qu’il y a des concessions derrière ce poste de gendarmerie et les conducteurs quant à eux contournaient le poste pour récupérer leurs clients un peu plus devant. Quant aux gendarmes ils refusent de se prononcer sur l’application de la mesure de quarantaine. Alors que certains usagers se voyaient appliquer rigoureusement la mesure, cette équipe du ministère de l’agriculture en fin mission pour un prélèvement se sel et d’eau. D’autres, par contre, arrivaient à franchir le contrôle sans s’inquieter.

 

Michel Kiérou KI

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here