Hauts Bassins

Réhabilitation de la piste Dafinso-Panamasso

 

Dans le cadre du suivi des travaux de réhabilitation de la piste Dafinso-Panamasso dans l’arrondissement N°2 de la commune de Bobo-Dioulasso, le Conseil régional des Hauts Bassins a initié une visite de terrain, le mardi 26 novembre 2019.

 

Dans un souci de suivi des travaux de réhabilitation de la piste Dafinso-Panamasso que le Conseil régional des Hauts Bassins a initié cette sortie sur ce tronçon. Aux dires du Président du conseil régional (PCR) des Hauts Bassins, Célestin Koussoubé, le gouvernement a décidé dans le cadre du code des collectivités, de transférer un certain nombre de compétences et de ressources aux régions, d’où la réhabilitation de la piste Dafinso-Panamasso, qui fait office de phase pilote. La visite a eu pour but selon le PCR, de constater l’effectivité de l’opération.

Estimé à environ 185 millions de F CFA, il s’agit « d’une piste améliorée de type A », d’environ 11km de long et 6km de large, avec une vitesse de référence de 80km/h selon le directeur provincial des infrastructures des Hauts Bassins. Il est aussi prévu des ouvrages de franchissement, d’assainissement et d’accès à savoir des caniveaux et des amorces. La réalisation s’étendra sur 60 jours. Au regard du travail abattu en deux semaines, les échéances seront respectées si l’entreprise maintient le rythme à en croire Célestin Koussoubé.

Sory Vincent de Paul par a cependant rassuré que l’ouvrage sera de qualité car tout se fait sous le control de l’EMBTP. Célestin Koussoubé s’est dit satisfait du résultat de ces quelques jours d’actions. Pour lui, il s’agit d’une « entreprise sérieuse », et il est impératif que cet essai soit concluant et positif car si c’est le cas, dans les années à venir, le ministère des infrastructures délèguera à la majorité des régions, l’entretien des pistes rurales. « Nous saluons l’appui de notre direction régionale. Nous comptons sur elle pour la mise en valeur des nombreuses pistes rurales dans les Hauts-Bassin, pour l’amélioration de l’accès des villages aux chefs-lieux de région, de province de département » a-t-il ajouté. Le Conseiller municipal de Panamasso, Jonas Sanou, se dit très ravi de cette initiative.

Pour lui, la route du développement passe par le développement de la route. Ces travaux de réhabilitation favoriseront les transactions entre les villages et la ville. Ils permettront l’évacuation facile des produits à savoir le manioc, les cultures maraichères et vivrière vers les grands centres.

Nafissatou B. Nafissatou

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here